Contre vents et marées, le festival Quatre-Chemins reste debout

Publié le 2018-12-04 | Le Nouvelliste

Culture -

La 15e édition du festival Quatre-Chemins est bel et bien terminée. Déjà, la personnalité qui sera honorée l’année prochaine est connue : après la BIT-Haïti, Michelle Lemoine est la figure symbolique de l’espace culturel qui sera mis sous les feux des projecteurs du 25 novembre au 7 décembre 2019.

Comme le directeur artistique de ce festival, Guy Régis Jr, l’a toujours fait remarquer, cette grande fête théâtrale s’ouvre à la réflexion sur les problématiques liées à la citoyenneté et à l’engagement social. Lors de la clôture de l’édition de cette année le samedi 1er décembre 2018 au Centre d’art, la 16e édition a été l'occasion de présenter cette volonté de faire du théâtre un lieu de remise en question des sphères publiques et sociales en approchant le cadre formel de l’art, où les artistes ont également leurs corps qui forment un système propre à l’art.

« Tous les hommes sont fous. Sa bagay sa vle di ? », telle est la nouvelle interrogation retenue pour la prochaine édition du festival Quatre-Chemins. À partir d’un rien, de ces mots et de ces phrases qui peuvent paraître simples voire futiles, les formules proposées entrent en jeu. Elles jettent les bases sur les liens possibles et inhérents du théâtre humoristique et divertissant au théâtre social. En d’autres termes, ces expressions veulent postuler un dynamisme d'esthétique et de remise en question des instances étatiques.

Lors de la 15e édition, les organisateurs du festival ont su montrer contre vents et marées leur détermination à aller jusqu’au bout. Par exemple, le premier jour du festival, soit le lundi 19 novembre 2018, a dû être reporté au lendemain compte tenu de la situation préoccupante du pays après les manifestations du 18 novembre 2018 dernier avec de nombreuses pancartes : « Kote kòb PetroKaribe a ? ».

D’autres activités ont été reportées, reprises, annulées. Bien souvent, des « spectacles payants » sont devenus « spectacles gratuits ». Vu les circonstances, paraît-il, c’était le mieux à faire pour sortir les gens de leur zone de confort, de l’illusion d’une certaine sécurité quand on pense se mettre à l’abri en restant à la maison alors que le pays s’enfonce de plus en plus dans la précarité à cause de la mauvaise gouvernance de nos dirigeants. L’équipe du festival Quatre-Chemins cette année a dû improviser. Guy Régis Jr lui-même a confié dans une conférence au centre culturel ARAKA le samedi 1er décembre 2018 : « C’est la première fois, depuis que je dirige ce festival, que je retiens dans ma mémoire autant d’activités. Parce qu’à plusieurs reprises, il était nécessaire que mon équipe et moi refassions la programmation du jour et prenions d’autres dispositions en suivant de près la conjoncture du pays. »

« Pays poète, poète, poète ». Ce slogan a suscité moult réactions. Quelques participants à la 15e édition de cette année estiment que les conférences et spectacles proposés ont pris sur eux-mêmes des ouvertures qui ont surplombé la pensée consensuelle et littérale autour de la poésie. Encore une fois, le directeur artistique du festival, Guy Régis Jr, considère les propos en les évaluant à partir de l’idée qu’il a voulu mettre en avant : « Le festival ne fonctionne pas par thème. Nous laissons le champ libre aux artistes dans leurs productions et représentations même s’ils s’inscrivent dans la dimension artistique déployée à chaque édition. » Il faut voir dans le théâtre un espace-temps qui laisse le possible s’intégrer en faisant distancier le réel connu et non le circonscrire dans les codes disponibles.

Pendant une semaine et quelques jours, la plus importante manifestation de théâtre et de spectacle se déroulant en Haïti, le festival Quatre-Chemins, a réuni plus d’une vingtaine de spectacles répartis entre théâtre, conférence, concert, chorégraphie et mise en lecture. Des artistes venus d’ici et d’ailleurs ont déposé des gerbes de mots, de poésie, de représentations émouvantes et de danses entre autres spectacles qui ont créé la mise en scène et le décor de cette grande fête théâtrale autour de la formule : « Pays poète, poète, poète » et la problématique de « l’art face à la gouvernance ».

À l’année prochaine pour une autre édition du festival Quatre-Chemins !

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".