Amendement constitutionnel : rencontre des commissions spéciales des deux branches du Parlement

Des membres de la commission spéciale de la Chambre des députés chargée de travailler sur l’amendement de la Constitution ont rencontré et discuté ce vendredi 30 novembre 2018 avec le président de la commission portant le même nom au niveau du Sénat de la République. Ces parlementaires ont voulu entreprendre un premier échange sur le rapport qu’avait produit la commission spéciale de la Chambre basse à propos d’un éventuel amendement de la loi mère du pays, à la fin de la 50e législature en 2019.

Publié le 2018-12-04 | Le Nouvelliste

National -

Jerry Tardieu, député de Pétion-ville également président de la commission spéciale de la Chambre des députés chargée de travailler sur l’amendement de la Constitution, et Ronald Étienne de la circonscription de Pestel sont les deux représentants de la Chambre basse ayant rencontré ce vendredi le président de la même commission au niveau du Sénat, Kedlaire Augustin.

Selon le député Jerry Tardieu, les parlementaires ont discuté de la façon de mieux jumeler les travaux des deux commissions spéciales afin de présenter une synthèse bien ordonnée à la population bien avant son vote au Parlement.

Qualifiant le travail de la commission de « révolutionnaire » visant à « changer le système », Jerry Tardieu n’a pas caché son contentement d’apprendre qu’au niveau du Sénat, les parlementaires se trouvent sur « la même longueur d’onde ». Cependant, afin de mettre tout au clair, les deux commissions spéciales projettent de se réunir une nouvelle fois, la troisième semaine du mois de janvier 2019.

Jerry Tardieu entend profiter de cette prochaine rencontre pour « noter toutes les observations, de toutes réserves, de toutes opinions que les sénateurs pourront avoir sur le travail des députés ». Deux journées de travail sont prévues après cette rencontre afin de parvenir à une synthèse.

Cette synthèse est nécessaire puisqu’au Sénat de la République, les sénateurs entendent traiter aussi la question de reddition des comptes et de l’indépendance effective de l’appareil judiciaire.

Dans une telle ambiance, le président de la commission spéciale qui travaille elle aussi sur un éventuel amendement de la Constitution au Sénat de la République, Kedlaire Augustin, parle d’un « amendement osé » qui sera proposé à la nation. Pour lui, le fait que ce projet d’amendement envisage de réduire le nombre des parlementaires constitue déjà un point de discorde qui annonce des remous sans oublier le fait de vouloir renforcer la reddition des comptes.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".