Kaï, Mikaben et Rutshelle ont fait le show à Paris

PUBLIÉ 2018-10-09
Pour la soirée de la rentrée, les musiciens de Kaï accompagnés de Mikaben et de Rutshelle ont remis une vraie copie au Dock Eiffel de Paris samedi dernier. Cette soirée qui a commencé après minuit proposait aux amoureux du compas des moments forts en émotion avec la reprise de certains tubes de Carimi par Richard Cavé pour l’occasion.


Minuit 30. Le chanteur Richard Cavé entre sur la scène de Dock Eiffel avec l’ultime objectif de faire vibrer les mélomanes haïtiens, antillais et français qui ont fait le déplacement. T-shirt blanc, veste rouge grenat et jeans noir, le chanteur du groupe Kaï commence son show avec l’un des titres les plus connus de son jeune groupe, « Demisyone ». Une belle entrée en matière avec le public qui entonne en chœur le refrain de cette chanson à succès.

Pendant plus d’une heure, Richard Cavé, seul, reprend plusieurs titres du groupe Kaï comme « Malad », avant d’appeler en renfort Mikaben. Ce dernier se plonge dans son répertoire pour chercher un ancien tube, « Ou pati», pour entamer sa prestation. Une chanson qui rappelle les années de vacances de certains jeunes immigrés haïtiens de France dont les voix accompagnen chaudement Mika. De « Fanm sa move » à « Kite Mennaj ou », Mikaben se fait rejoindre par Richard Cavé pour mettre du feu à la baraque. Le public connaît tous les titres, chante ou fredonne toutes les paroles de ces chansons. Les deux compères se complètent et offrent du beau spectacle jusqu’à 2 h.

Le clou de la soirée est l’arrivée sur scène de la chanteuse Rutshelle Guillaume, adulée particulièrement par la gent féminine qui a fait le déplacement en très grand nombre. Elle chante le titre « Kansè » avec Richard Cavé avant d’interpréter avec maestria deux autres chansons de son riche répertoire.

« Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut pas savoir où il va. » C’est par ces mots pleins de sens que Richard Cavé marque la transition de son show en reprenant certains titres à succès de Carimi, le groupe avec lequel il a connu un énorme succès dans le monde musical haïtien. « Fanm sa move » et « Cheri fè m kado w» ont permis au public de Dock Eiffel de revivre certaines chansons à succès de cette formation musicale qui n’existe malheureusement plus. Les fêtards connaissent par cœur ces deux titres chantés par Richard Cavé. Ensuite les musiciens reprennent les tubes carnavalesques de certains groupes haïtiens, question de chauffer à blanc le public.

La fête se termine vers 5 h sous les remerciements de Kaï aux mélomanes ayant fait le déplacement pour cette soirée si riche en émotions.

Jocelyn Belfort



Réagir à cet article