Jovenel Moïse installe Jean Henry Céant, son nouveau Premier ministre...

Publié le 2018-09-17 | Le Nouvelliste

National -

Le président Jovenel Moïse a procédé à l’installation du premier ministre Jean-Henry Céant et du cabinet ministériel lors d’une cérémonie au Palais national en présence du président de la Chambre des députés, du président de la Cour de cassation, d’ex-présidents, d’ex-Premiers ministres, d’hommes d’affaires, de personnalités de la société civile, de représentants du corps diplomatique, lundi 17 septembre 2018. « J’ai fait choix de vous pour diriger le gouvernement en fonction de vos qualités humaines, votre amour pour Haïti, votre capacité à matérialiser mes engagements de campagne afin de répondre aux besoins du peuple. Je vous ai choisi parceque vous avez foi en l’avenir de la patrie », a dit d’emblée le chef de l’État à son nouveau Premier ministre, Jean Henry Céant. Le chef de l’Etat, soulignant que ce « gouvernement inclusif est le fruit de consultations entamées depuis deux mois », a mis l’accent sur la nécessité d’un agissement exemplaire de chaque membre du cabinet.

« L’exemplarité de ceux qui dirigent la nation est d’une absolue nécessité. Il y va de notre crédibilité, de la confiance des citoyens dans l’État et de la pérennité de la République », a insisté le chef de l’État. Pour baliser l’action gouvernementale, le président Jovenel Moïse a appelé à la signature avec le secteur privé « d’un pacte pour l’emploi et la croissance économique ». Plus loin, comme on égrène un chapelet, Il a aussi appelé le gouvernement à : « permettre au pays d’avoir une assurance universelle obligatoire ; accélérer les travaux en cours dans le domaine des infrastructures énergétiques, agricoles, routières, hydrauliques ; trouver le mécanisme financier approprié à la construction des salles de classe manquantes afin que tous les enfants en âge scolaire rentrent à l’école dans de bonnes conditions et y restent ; encadrer et continuer les travaux entrepris dans le cadre de la réforme de l’État ; appliquer strictement l’arrêté sur la réduction du train de vie de l’État ; prendre les mesures appropriées à la résolution des crises sociales dans les quartiers ; améliorer les conditions de travail des forces de sécurité et vous assurer que la nouvelle armée en construction soit mobilisée dans le vaste chantier de réhabilitation de l’environnement ; renforcer les programmes sociaux ; faire le dépôt au Parlement du projet de loi de finances 2018-2019 dans les meilleurs délais, augmenter l’effectif de la police nationale… ». « Ce sont entre autres les dossiers sur lesquels votre gouvernement est attendu et qu’il doit aborder avec diligence », a affirmé le président Jovenel Moïse.

Sur le plan politique, parce que l’année 2019 sera une année électorale, le chef de l’État, Jovenel Moïse indiqué que chaque ministre, « chacun en ce qui le concerne, doit œuvrer pour la tenue d’élections transparentes, honnêtes et démocratiques ». « Chaque Haïtien doit faire l’effort pour une paix durable », a indiqué le président en capacité, entre deux souffles, de peindre une Haïti comme une terre sacrée, riche en bien des aspects, disposant de ressources nécessaires pour son développement et une terre où il y a 7 millions de pauvres. Le président Jovenel Moïse, sur le dossier PetroCaribe, a indiqué que « l’État doit apporter des réponses ». Toutes les institutions, ULCC, UCREF seront mobilisées à côté de la CSC/CA, a promis le président Jovenel Moïse. C’est un dossier trop sérieux. Il nous faut de la sérénité, du calme pour trouver les coupables et les complices, a-t-il poursuivi, estimant qu’il ne peut y avoir d’excuses et de circonstances atténuantes pour ceux qui ont mal géré les finances publiques. La justice doit agir en toute indépendance, a insisté le chef de l’État.

Jean Henry Céant entre en jeu…

« Il est d’usage que le Premier ministre remercie le chef de l’État pour sa nomination. Dans ce cas, il s’agira au fait d’un vibrant hommage que je me dois de rendre à Son Excellence le président de la République, Jovenel Moïse, qui a su dépasser ses obligations constitutionnelles consistant à faire le choix d’un chef de gouvernement. Pendant de longues heures, il a rencontré des représentants de la classe politique, du secteur privé des affaires, des groupes organisés de la société civile, y compris ceux des organisations populaires avant d’arriver à la décision de faire appel à un homme ne faisant pas partie de ses plus proches alliés politiques. Il lui a fallu du courage, de la détermination et certainement du dépassement de soi hors du commun pour prendre cette décision, défendre ce choix et le supporter à toutes les phases », a indiqué le Premier ministre Jean Henry Céant, élégant en saluant le Premier ministre sortant, prêt à donner gage après gage au président Jovenel Moïse.

« Je vous en suis reconnaissant et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour ne pas vous décevoir, pour ne pas décevoir la nation. Je suis pleinement conscient de l’honneur qui m’a été fait mais surtout de la lourde tâche qui attend mon équipe. En aucun cas je ne saurais considérer ni votre choix, ni la confiance du Parlement comme un chèque en blanc », a assuré le Premier ministre Jean Henry Céant. « C’est avec énormément d’humilité mais avec une détermination sans faille que je m’apprête à assumer mes fonctions dans une conjoncture particulièrement difficile.

Durant ces semaines de discussions avec le président de la République, de rencontres avec les secteurs et de préparation de ma politique générale, j’ai pu prendre la pleine mesure de l’urgence d’agir vite, de convaincre rapidement, de reconstruire l’espoir. L’environnement sociopolitique est délétère, la défiance est générale », a souligné le Premier ministre Jean Henry Céant qui, s’adressant au cabinet, a indiqué que « les actions à entreprendre » dans les ministères « ont été balisées par l’énoncé de politique générale que je viens de présenter au Parlement ». « Celui-ci, a poursuivi Jean Henry Céant, doit constituer pour vous une référence qui, évidement, sera précisée par la loi de finances qui vous donnera les moyens de votre gestion.

Cependant, rien ne sera possible si chacun et chacune d’entre vous ne réalise d’entrée de jeu que nous sommes à un tournant historique de notre vie de nation ». Pour le chef du gouvernement, « certaines règles essentielles basées sur la culture de résultats devront imprégner l’action gouvernementale en vue d’accroitre ses chances de succès ». « Le gouvernement aura un tableau de bord permettant de suivre l’évolution des résultats à atteindre selon les priorités définies dans le temps imparti. Les feuilles de route seront actualisées en conséquence et déclinées en actions assorties d’indicateurs clés et de délais », a-t-il annoncé.

« Nous ne pourrons jamais obtenir de nos collaborateurs des performances et des résultats si nous ne donnons pas cet exemple. Le Premier ministre que je suis ne fera pas exception », a ajouté Jean Henry Céant, qui souligne que « la satisfaction de l’usager sera notre boussole dans le fonctionnement de l’appareil d’État ». « Nous observerons une équité méticuleuse vis-à-vis des agents et des usagers pour que chaque citoyen reçoive ce qu’il mérite. La diligence et la réactivité dans le traitement des dossiers seront des soucis constants pour accélérer le rythme de notre administration au service des usagers. La réduction des délais de livraison de service doit être au cœur des objectifs managériaux à tous les niveaux de l’administration.

L’intégrité absolue, l’intégrité absolue, l’intégrité absolue du ministre, la promotion de la transparence et de la bonne gouvernance seront les valeurs cardinales », a indiqué le Premier ministre Jean Henry Céant, qui assure que son gouvernement sera transparent et rendra des comptes.

« Être appelé à servir l’État aujourd’hui, c’est accepter d’être en mesure de rendre compte de chaque centime qui sera mis à notre disposition. Plus de laxisme ou de largesses inconsidérées au détriment de l’intérêt général. J’y veillerai personnellement et vous devrez faire de même dans vos administrations respectives », a garanti aussi le chef du gouvernement, estimant que « l’efficience de vos actions devra être une priorité constante ». « La précarité des moyens dont nous disposerons nous oblige à la prudence mais à l’efficacité des dispositions qui seront prises pour soulager la misère du plus grand nombre et faire entrer Haïti dans une nouvelle ère de croissance économique accélérée et soutenable. Le potentiel et les capacités sont là », a affirmé le nouveau bras droit de Jovenel Moïse, qui promet de diriger des investissements publics vers des secteurs porteurs de capacité de créer des emplois sur tout le territoire, d’agir pour préserver la stabilité politique et sociale, de supporter les efforts des États généraux sectoriels.

PetroCaribe, les gages de Céant

«Des réponses doivent être données sans délai aux accusations de corruption qui entachent aussi bien les actions gouvernementales que celles de bénéficiaires de faveurs au détriment du bien commun. Je réitère donc mon engagement à agir résolument pour que toutes les institutions concernées entendent le cri des citoyens qui réclament justice dans le dossier PetroCaribe ou d’autres affaires pour lesquelles la clameur publique réclame des enquêtes sérieuses », a déclaré le Premier ministre Jean Henry Céant. « Nous serons astreints au devoir de transparence et à l’obligation de reddition de comptes dans la conduite des affaires de la nation haïtienne. C’est d’ailleurs le vœu mille fois exprimé du président de la République », a assuré le Premier ministre voté à la majorité écrasante au Sénat et à la Chambre des députés ce week-end.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".