Des nouvelles de Sophia Désir

PUBLIÉ 2018-09-13
Sophia Désir ! Qui peut oublier cette bonne femme ?Sûrement pas cette génération qui se plaisait à savourer chaque épisode de l’aventure Vanité, Intrigue, Passion (VIP). Celle qui avait écrit ce délicieux feuilleton radiophonique qui gardait accroché un large public pendant au moins quinze minutes a malheureusement laissé le pays depuis quelque temps. Journaliste de carrière et actrice, elle a laissé sa terre natale depuis juillet 2005 à destination du Canada. Ticket a voulu avoir des nouvelles de cette talentueuse écrivaine qui vit aujourd’hui à Ottawa avec sa fille Sabrina.


Les années ont passé, mais Sophia Désir garde encore sa même vivacité. Oui, je vais très bien, lance-t-elle tout de go d’une voix chaleureuse. Celle qui incarnait l’ambitieuse Martine Delarue dans « Vanité, Intrigue, Passion » a fait pas mal de chemin ces treize dernières années. Après sept ans au Canada, elle est partie au Mexique avant de s’installer définitivement au pays de Justin Trudeau. « Ces dernières années, j’ai travaillé, j’ai fait des études et je m'occupe actuellement de l’éducation de ma fille », nous dit-elle.

En effet, mère de la petite Sabrina âgée de 10 ans, Sophia dit consacrer la majeure partie de son temps à s’occuper de sa progéniture. « C’est ma patronne la plus exigeante ; celle qui demande le plus d’attention, le plus de temps », lâche l’auteure dans un fou rire tout en poursuivant que s’occuper de sa princesse est le travail le plus passionnant qu’elle a eu à faire dans sa vie.

Caressant pas mal de projets qu’elle comptait réaliser en Haïti, Sophia a dû tout mettre en veilleuse faute de temps. Submergée par le travail, son projet de feuilleton radiophonique et un roman qu’elle a commencé à rédiger il y a assez longtemps devront encore attendre. « J’ai plein de rêves dans la tête ; certains semblent plus lointains que d’autres, mais j'y travaille. J’espère pouvoir renouer avec le public haïtien en les réalisant », promet Sophia qui avoue être nostalgique de son alma mater, la terre où elle a passé les plus belles années de sa vie, où elle a réalisé ses plus belles œuvres. « Avec ma fille c’est toujours compliqué de trouver du temps pour écrire et avancer avec mes projets dans l’immédiat », reconnaît l’ancienne voix de VIP.

« C’est toujours magique de rencontrer des compatriotes après tant d’années qui me parlent si intensément de VIP, qui m'interrogent sur une éventuelle suite, ou encore sur un autre projet pareil à VIP. Je ne dis pas non, mais je ne sais pas quand », affirme l’ancienne animatrice de Radio Métropole qui pense revenir en Haïti et renouer avec le public haïtien. Même si c'est compliqué car sa fille suit un traitement médical assez délicat.



Réagir à cet article