Dépôt de la déclaration de politique générale du Premier ministre au Sénat

Publié le 2018-09-04 | lenouvelliste.com

Finalement, le Premier ministre nommé Jean Henry Céant a déposé au Sénat de la République le document de politique générale du chef du gouvernement. Selon les dires du président du Sénat, Joseph Lambert, l'enveloppe qu'a acheminé tranquillement l'un des proches du Premier ministre au secrétariat général de la Chambre ne comprenait que 35 exemplaires de la déclaration de politique générale.

«En acheminant la déclaration de politique générale du Premier ministre sans soumettre aux parlementaires les dossiers des potentiels ministres et secrétaires d'État ainsi que l'arrêté de nomination des membres du cabinet ministériel, l'exécutif ne fait que montrer sa méconnaissance de la procédure», renchérit Joseph Lambert, qui a été engagé dans un bras fer avec l'exécutif sur la question : qui est responsable de la lenteur du processus de ratification de la politique générale du Premier ministre nommé au Sénat?

Satisfait d'avoir «créé un déclic au niveau de l'exécutif», Joseph Lambert, sourire polémique, souligne que, comme il l'avait dit la veille que le Premier ministre n'est pas encore prêt. À propos des fameuses 48 heures prévues pour la tenue de la séance de présentation de la politique générale après le dépôt du document, le président du Sénat confie qu'il ne peut pas tenir séance sur la base de la politique générale sans que les parlementaires n'aient la moindre idée des membres du cabinet ministériel.

Pour avoir montré la faiblesse de l'exécutif au Sénat de la République, Joseph Lambert qui n'en démord pas, invite son rival de l'heure, Guichard Doré, «à mettre son devoir au propre».

Quant au Premier ministre nommé Jean Henry Céant, Joseph Lambert, qui se dit dans l'attente, l'invite à prendre toutes les dispositions afin de soumettre les dossiers des autres membres du gouvernement à l'appréciation des sénateurs.



Réagir à cet article