Affaire Dermalog : la CNMP affirme qu’elle n’avait pas à valider ce marché

Publié le 2018-08-09 | Le Nouvelliste

Economie -

À la demande du Réseau des journalistes économiques pour le développement durable (REJEDD), la Coordination nationale des marchés publics (CNMP) organise les 9 et 10 août 2018, au complexe La Fayette à Delmas, un atelier de formation en passation des marchés publics au profit des journalistes. Questionné par les journalistes sur le contrat gré à gré passé entre l’État haïtien- représenté par le Ministère de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP), le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) et l’Office national d’identification (ONI) - et la firme allemande Dermalog Identification Systems GmbH, le coordonnateur de la CNMP, Florient Jean-Marie, a affirmé que l’organisme de contrôle et de régulation du système de passation de marchés publics n’avait pas à valider ce marché.

« D’après l’article 3.1 de la loi de juin 2009, les marchés intéressant la défense et la sécurité nationales sont exempts des règles générales de passation des marchés publics. C’est-à-dire qu'il ne revient pas à la CNMP de valider ce marché. C’est le cas pour ce marché en question. Il était soumis à la CNMP uniquement pour des questions de procédure. La CNMP avait dit aux autorités contractantes qu’elles pouvaient avancer après avoir évalué la procédure choisie par le ministère de la Justice et de la Securité publique», a indiqué Florient Jean-Marie, soulignant que les autorités contractantes avaient choisi la procédure gré à gré et la CNMP n’avait rien à dire de plus. Il a précisé que le ministère de la Justice et de la Sécurité publique pouvait opter pour une procédure gré à gré ou un appel d’offres restreint suivant l’arrêté du 30 août 2017.

Le coordonnateur du CNMP, M. Jean-Marie, dit avoir appris à travers les médias que la Cour supérieure des Comptes et du Contentieux administratif (CSC/CA) avait donné un avis défavorable à ce contrat. Sur ce point, il a mis l’accent sur la limite de la loi de juin 2009 sur les marchés publics. « Nous travaillons sur la révision de cette loi. Souvent, nous nous retrouvons face à cette loi, comme le chef de l’État l’avait souligné lors du colloque sur les marchés publics. Nous nous retrouvons dans une situation où nous pouvons dire que telle personne a raison et telle autre n’a pas tort », a expliqué le numéro un de la CNMP. Le sénateur Youri Latortue, président de la commission Éthique et Anticorruption du Sénat, dans une correspondance datée du 26 juillet 2018, demande au président du Grand Corps, Joseph Lambert, d’écrire à la BNC pour solliciter des informations relatives au transfert de 8,2 millions de dollars américains de l’État haïtien à la firme Dermalog effectué pour la fabrication de cartes d’identification nationale.

LA CNMP salue l’initiative de REJEDD de solliciter cette formation

Dans le discours de circonstance prononcé lors de l’ouverture de cet atelier, le coordonnateur général de la CNMP, Florient Jean-Marie a encouragé les journalistes à mener des investigations afin d’assurer une diffusion large, juste et professionnelle des informations. Il reproche aux journalistes le fait de refuser de contacter la CNMP quand ils abordent des sujets relatifs à la passation des marchés publics. «On entend à la radio des personnes parlant des marchés publics. Les médias font parler des politiciens et non les spécialistes. Aucun journaliste ou d’autres personnes intervenant à la radio et dans les autres médias ne sont venus chez nous pour cueillir des informations concernant les marchés publics. Pourtant, nous sommes prêts à partager les informations avec eux », reproche Jean-Marie.

Cet atelier de formation permet à la CNMP de faire connaître et comprendre aux journalistes son rôle et ses attributions. « En ce qui concerne les marchés publics, il est nécessaire que les journalistes soient informés sur les dispositifs institutionnels, législatifs et réglementaires qui régissent les procédures de passation des marchés publics, car les travailleurs de la presse sont les vecteurs de cette communication. Les informations d’ordre économique doivent permettre aux journalistes d’être mieux outillés pour traiter des questions relatives aux marchés publics », a soutenu Florient Jean-Marie ajoutant que cette session de formation a pour objectif de renforcer la capacité d’analyse et de compréhension des journalistes sur les procédures, règles et les conditions qui encadrent les commandes publiques.

Pour sa part, le coordonnateur du REJEDD, Hansy Mars, a souligné que cette nouvelle structure de journalistes mise beaucoup sur la formation afin de permettre à ses membres et à d’autres journalistes de mieux comprendre le rôle et les procédures de passation de marchés publics.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".