Haïti fait appel auprès de la FIBA

Trop forte pour ses adversaires au tournoi caribéen comptant pour les préqualifications de l’AmeriCup 2021, tenu à Paramaribo (Suriname), l’équipe nationale de basket-ball, composée d’expatriés, a été disqualifiée par le comité organisateur de la compétition. Deux semaines après, les dirigeants de la Fédération haïtienne de basket-ball ont confirmé qu’ils ont fait appel auprès de la FIBA de cette décision.

Publié le 2018-07-19 | lenouvelliste.com

Le dossier de l’équipe nationale de basket-ball, qui a été disqualifiée injustement au tournoi caribéen de l’AmeriCup 2021 au Suriname en juin dernier, a, semble-t-il, pris une autre tournure. En effet, la Fédération haïtienne de basket-ball a fait appel auprès de la FIBA.

« En effet, le 12 juillet en cours, nous avons expédié le document d’appel auprès de la FIBA. Ce dossier comporte un document de 10 pages et 70 pièces justificatives en annexe. Dans la foulée, une correspondance a été adressée à Patrick Bauman et Pierre Collomb, respectivement secrétaire général et président de la commission d’appel de la FIBA », a-t-on appris auprès d’une source proche de la fédération qui a confirmé que trois avocats travaillent sur le dossier.

« Trois avocats ont travaillé sur le dossier. Il s’agit d’un Haïtien et de deux Américains. En résumé, à travers ce document d’appel transmis à la FIBA, la FHB demande à ce qu’elle (la FIBA) annule la décision du 28 juin, à savoir la disqualification de l’équipe nationale. Rétablir l’éligibilité des 9 joueurs, car ces messieurs sont nés haïtiens. Ils n’ont pas à solliciter de demande de nationalité. Intégrer la sélection nationale dans le processus de qualification Americup 2021 », telles sont, entre autres, les requêtes des responsables de la FHB.

Parallèlement, en date du 16 juillet, « la FIBA a répondu pour confirmer la réception de l’appel. Madame Janet Reinhold, secrétaire général de la commission d’appel, a fait savoir à la FHB que le dossier a été reçu et qu’il a été transféré au service juridique de la FIBA. Des frais non remboursables de 2 100 dollars américains ont été versés sur le compte de la FIBA par la FHB. Ce montant représente les frais dans le cadre des processus d’appel », a précisé le vice-président de la FHB, Alph P. Ulysse.

Le président de la FHB, visiblement mécontent de la décision prise par les autorités de la FIBA, a laissé entendre que c’est un processus assez délicat : « Nous devrions rester calmes et sereins, car ça va prendre un petit temps. Maintenant, nous devrions laisser les professionnels du droit poursuivre avec le dossier. Nous autres du bureau fédéral, nous devrions nous concentrer sur autres choses telles que les jeux de Barranquilla », a expliqué Joseph Henri Jean.

Du 20 au 28 juin, à Paramaribo (Suriname), l’équipe nationale de basket-ball, qui avait effectué son retour sur la scène internationale après 37 ans d’absence, a été tout simplement impitoyable en alignant cinq victoires en autant de matches. Pour plus d’un, les Haïtiens, qui avaient surpris le comité organisateur, ne font que payer leur bilan comptable qui ne plaide pas en faveur du pays hôte, Suriname, adversaire d'Haïti en demi-finales.

Il est à rappeler qu’en 2009, Belize, au même titre qu’Haïti, avait connu une situation similaire. Après avoir fait appel de cette décision, il avait eu gain de cause. Dans le camp haïtien, l’optimisme est de rigueur.

Attendons voir.



Réagir à cet article