« Vayb la bon », le nouveau tube du groupe Akoustik

« Vayb la bon », le nouveau tube du groupe Akoustik sorti le samedi 26 mai 2018, fait la une des réseaux sociaux. Une musique nouvelle. Une variété de genres, hip hop, reggae, rabòday et techno. Rafraîchissant, novateur ce refrain estival déborde d’une beauté fragile qui fait doucement chavirer les cœurs.

Publié le 2018-06-15 | lenouvelliste.com

Mariah C. Shéba Baptiste

Les deux principaux chanteurs du groupe Akoustik, Elder Jeune Joseph et Joël Pierre-Vil, ont honoré Le Nouvelliste, cette semaine, d’une visite en vue de faire le point sur leur dernier single. Ce morceau en rotation dans les médias ne laisse pas froid. Justement. Ce qui est captivant avec une telle musique, c'est qu'elle surprend, détourne l’attention et va au-delà des attentes. Pour cet été, Akoustik procure autant d’énergie que de feeling. Sa musique évacue le stress et fait danser. Même les vieux clous trouveront pour leur compte.

En voici une belle illustration:

« Li konn ki nòt pou’l jwe pou l rete nan tèt mwen

Li konn ki kòd pou l teke pou l mache nan san mwen

Se yon feeling ke m santi, ki enposib pou dekri

Li anvayi tout anndan m fè m pèdi tout sans mwen

Sèl sa mwen konnen manman vayb la bon

Way manman vayb la bon, vayb la bon. »

Décidément vayb la bon. Enveloppé dans des notes mineures, le flot des paroles semble filtré du gaz psychotrope. Ces notes lui confèrent un rythme singulier, flou, brut et haché. Dans cette atmosphère psychédélique, les notes s’entrecroisent dans une troublante configuration : Hip Hop, circonvolution techno, puissance du beat, rabòday souligné par l’ambiance caribéenne. Le genre cultivé réinvente les formes musicales où soufflent une naïveté, une candeur nimbée d’une chaleur tropicale. Pour les deux artistes, « Vayb la bon se plis bri pozitif. Nous proposons un nouveau style. »

Il faut rappeler qu’après « Ayibobo pou fanm », « konplike » avec le chanteur J-Perry, « Syèl » avec Gardy Giro et « Lanp limen » (méringue carnavalesque 2018), Akoustik ajoute au playlist des fans « Vayb la bon ». Composé depuis le mois d’octobre lors d’une répétition, ce tube spontané fait figure de terre d’accueil pour le « Rabòday », une nouvelle approche stylistique. En effet. Pendant longtemps dans notre société, ce genre populaire n’avait pas sa place dans les salons. Le groupe (deux chanteurs, huit musiciens), depuis 4 ans diffère par son style unique dans ses interprétations.

« Fabrice Rouzier, Andy Barreau, Keke Bélizaire et Jaël Auguste ont émis leur avis sur ce morceau. Pour eux, Vayb la bon ne laisse pas indifférent le monde de la musique », a confié Joël Pierre-Vil dans les locaux du Nouvelliste. Cette musique résonne comme une variation sur le post rock. Les voix des deux chanteurs sont entièrement déconstruites, hachurées et enfouies sous des strates sonores complexes et émergentes par intermittences. Deux voix s’effacent au profit d’une gamme ; celle-ci module hautement avec les paroles.



Réagir à cet article