Elections au Venezuela

Haïti salue la réélection de Nicolas Maduro

Publié le 2018-05-22 | Le Nouvelliste

National -

Avec 68% des voix exprimées, Nicolas Maduro a été réélu à la présidence du Venezuela, dimanche dernier, pour un nouveau mandat qui prendra fin en 2025. Visiblement embarrassées par la situation sociopolitique qui prévaut actuellement dans la République Bolivarienne, les autorités haïtiennes ont attendu environ 48 heures pour saluer la réélection de Maduro.

Condamnations ou félicitations, rejets ou acclamations, des pays du monde entier se sont positionnés le jour même de la réélection de Nicolas Maduro. « Nous avons pris note de la tenue des élections dimanche dernier au Venezuela qui, selon le Conseil électoral national, ont été remportées par le président Maduro. Nous saluons la victoire du président Maduro et nous souhaitons qu’il puisse travailler au rétablissement économique et social du Venezuela pendant ce nouveau mandat », a déclaré mardi soir en exclusivité au Nouvelliste le ministre haïtien des Affaires étrangères.

Interrogé sur la condamnation de la réélection de Maduro par des pays comme les Etats-Unis, le Canada la plupart des pays de l’Amérique latine et l’Union européenne, le chancelier Antonio Rodrigue joint par téléphone mardi soir a fait savoir au journal que chaque pays a sa façon de voir les choses.

« Nous ne nous interférons pas dans les affaires internes des pays. Une fois que le Conseil électoral du pays a validé les élections, ce n’est pas à nous de critiquer ni de dire quoi que ce soit à ce sujet », a soutenu le chancelier Rodrigue dans cette courte interview accordée au journal.

Toutefois, il faut souligner que le chef de l’État haïtien qui, généralement, utilise son compte Twitter pour se positionner sur certains dossiers nationaux ou internationaux, n’a rien twitté sur la réélection de Nicolas Maduro. Jovenel Moïse a préféré ne pas communiquer lui-même sur ce dossier, en tout cas, il ne l’a pas encore fait.

Parallèlement, les pays occidentaux ont condamné la réélection de Nicolas Maduro. A la suite de la publication des résultats des élections au Venezuela, le président américain, Donald Trump, a signé un décret visant à réduire la capacité de Caracas à vendre des actifs appartenant à l’État.

Selon le vice-président américain, Mike Pence, l’élection au Venezuela fut « une farce, ni libre ni équitable ». Le numéro 2 de l’administration américain a fait savoir que Washington ne resterait pas sans agir « alors que le Venezuela s’effondre et que la misère continue de frapper le peuple courageux ».

L’Union européenne a également condamné la réélection de Nicolas Maduro. « Le processus électoral au Venezuela n’a pas respecté les normes démocratiques les plus élémentaires. L’Espagne et ses partenaires européens vont étudier des mesures appropriées et continuer à œuvrer pour alléger les souffrances des Vénézuéliens », a déclaré sur Twitter le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.

Le « groupe de Lima », qui réunit quatorze pays d’Amérique, du Canada au Brésil, ont condamné la réélection de Maduro. Ces pays déclarent qu’ils ne reconnaissent pas la légitimité du vote. La plupart des pays du groupe ont même rappelé leurs ambassadeurs à Caracas.

En revanche, Nicolas Maduro peut compter sur le support des pays comme la Russie, la Chine, le Nicaragua, la Turquie, Cuba, le Salvador, Haïti, entre autres. Les dirigeants de ces pays ont salué la victoire de Nicolas Maduro

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".