Gourde vs dollar, qui se préoccupe du sort des consommateurs ?

Publié le 2018-05-11 | Le Nouvelliste

Editorial -

67 gourdes 10 pour un dollar ce vendredi 11 mai 2018. Le 1er mars, le dollar américain valait 65 gourdes. Ce jour-là, par arrêté, le gouvernement Lafontant décide qu’une seule monnaie a cours dans le pays pour les transactions de vente et d’achat de biens et de services. La mesure surprend tout le monde d’autant qu’elle entre en application immédiatement dans un pays où la liberté de choisir la devise de son choix existe depuis 1919.

Le marché fait le gros dos depuis le 1er mars. Ceux qui ont à vendre fixent leurs prix, tantôt en gourdes ou en dollars, mais surtout ils fixent leurs taux de conversion de la devise américaine. Chacun y va de son plein gré, car s’il y a une liberté que le gouvernement a laissé aux Haïtiens, c’est bien celui de se faire gruger ou de gruger à-la-comme-tu-veux.

Si l’objectif annoncé, et peut-être recherché, de faire reprendre des forces à la gourde ne donne pas encore de résultats, le constat est là : les consommateurs, ceux qui dépensent, ceux qui ne vendent rien et qui ne peuvent pas passer la facture de la dépréciation de la gourde à qui que se soit, paient plus cher aujourd’hui ce qu’ils achetaient avant le 1er mars.

On pourra fournir toutes les explications, sortir les plus belles théories, rien ne compensera les 2 gourdes 10 par dollar acheté qui s’ajoutent aux factures. Rien ne compensera pour les acheteurs les anticipations des commerçants.

Le premier ministre expliquait le 1er mars que les restaurants et autres magasins afficheraient désormais les prix en gourdes, c’est fait. Sauf que c’est à 70 gourdes au minimum pour un dollar qu’ils le font.

Pire, celui qui a 1 000 dollars en banque et qui part pour l’étranger et dépense 1 000 dollars sur sa carte de crédit haïtienne, à son retour, pour payer son crédit, doit vendre ce vendredi ses 1 000 dollars pour 65 100 gourdes et payer à la banque plus de 68 000 gourdes pour éponger sa dette de 1 000 dollars.

Les banques émettrices de carte de crédit ont vite fait d’inventer un taux de change propre pour le ''dollar carte de crédit'' et aussi des frais par transaction pour les dépenses effectuées en devise étrangère. Là encore, la vie chère est inventée de toutes pièces. Le jeu de massacre contre la gourde fait des heureux. Les consommateurs en pâtissent, mais qui s’en préoccupe… ?

A côté de tout cela, rien n’indique que la balance commerciale d’Haïti penchera dans le sens d’une réduction de nos importations ou d’une augmentation significative de nos exportations. Rien n’indique que le gouvernement va freiner ses dépenses ou augmenter fortement ses recettes. Rien n’indique que demain une manne taïwanaise, chinoise ou vénézuélienne nous tombera du ciel. Rien.

La gourde va continuer à perdre de la valeur, le dollar à servir de refuge et les consommateurs à se faire tondre, heureux moutons.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".