Diplomatie/ Coopérations bilatérales

Haïti et Taïwan consolident leurs liens économiques et commerciaux

Quelques dizaines d’hommes et de femmes d’affaires haïtiens ainsi que des cadres de l’ambassade de la République de Chine (Taïwan) ont participé mardi soir, à l’hôtel Montana au lancement officiel de la Chambre de commerce haïtiano-taïwanaise (CCHT). Cette structure vise à faciliter les échanges commerciaux et les investissements entre Haïti et Taïwan.

Publié le 2018-01-25 | lenouvelliste.com

Salle bien arrangée. Cérémonie bien préparée. Le beau monde des milieux économique et politique en Haïti avait fait le déplacement dans la soirée du mardi 24 janvier 2018. Toutes les conditions étaient réunies pour un cocktail réussi annonçant le lancement officiel de la Chambre de commerce haïtiano-taïwanaise (CCHT). Cette soirée avait, entre autres, pour but d’informer la société haïtienne de l’existence de cette chambre qui marque une nouvelle étape dans la consolidation des relations bilatérales entre les deux pays en vue d’enrichir les échanges économiques et commerciaux.

Aux environs de 7 heures du soir, la cérémonie allait commencer pour de bon quand Élodie Wei, cadre à l’ambassade de Taïwan, qui officiait en qualité de maître de cérémonie, invite l’entrepreneur Gilbert Hypolite et Cheng Hao Hu, respectivement président de la Chambre de commerce haïtiano-taïwanaise et ambassadeur de Taïwan en Haïti, à faire le point sur la création de la CCHT.

Dans son discours, le président de la CCHT, Gilbert Hypolite, a confié que cette Chambre de commerce vise à faciliter et encourager les investissements taïwanais en Haïti et vice-versa ; à apporter aide et soutien à ses membres, en particulier en termes d’informations commerciales ou de sessions de formation ; à développer et faciliter les liens entre les différents membres de la Chambre et les autres associations d’entreprises tout en développant et faire la promotion du commerce et du secteur de l’Industrie en Haïti.

«Il est pour moi un heureux privilège de présider la prestigieuse Chambre de commerce des deux pays frères tissant des liens depuis 1956. Il est important de souligner que le support offert par Taïwan à Haïti est très significatif mais passe de manière inaperçue vu que les autorités taïwanaises sont très modestes la plupart du temps. Étant le président de la CCHT, je crois que nous avons une occasion en or pour dynamiser davantage la coopération entre Haïti et Taïwan sur le plan des échanges commerciaux et économiques. Nous allons renforcer la coopération commerciale et industrielle mais aussi créer une synergie commune entre les investisseurs haïtiens et taïwanais», aprécisé l’entrepreneur.

Prenant la parole à son tour, l’ambassadeur de Taïwan en Haïti, Cheng Hao Hu, a confié qu’en vue d’attirer davantage investisseurs et de travailler en répondant à la nouvelle politique du gouvernement taïwanais, la mission diplomatique en Haïti s’engage avec le support du gouvernement haïtien et du secteur privé à créer pour la première fois depuis les 62 ans d’existence de l’établissement des liens diplomatiques entre les deux États, la Chambre de commerce haïtiano-taïwanaise qui desservira à faciliter les échanges et les investissements de manière professionnelle.

« Je suis convaincu qu’avec les avantages et les attractions que possède le pays et la contribution de manière professionnelle de la CCHT, les échanges commerciaux augmenteront et les investissements seront poursuivis, tout en créant la richesse dans la société haïtienne pour le développement du pays. 2018 sera une année fructueuse des échanges économiques et commerciales, car plusieurs activités sont enregistrés dans l’agenda. J'en profite pour annoncer qu’une délégation d’investisseurs provenant de Taïwan effectuera en avril 2018, une visite de prospection en Haïti et qu’une exposition de produits taïwanais est prévue pour le mois d’octobre ou novembre en vue d’attirer davantage d’investissements en Haïti», a déclaré le diplomate, qui a remercié l’ancien ministre des Affaires étrangères, Pierrot Délienne, pour son initiative et les efforts consacrés par les membres du conseil de la CCHT, notamment le président Gilbert Hypolite pour son engagement et aussi d’une façon particulière, l’actuel ministre du Commerce, Pierre Marie Du Meny, pour son soutien dans la facilitation de la création de ladite Chambre.

Plus loin, Cheng Hao Hu confirme que Taïwan est une moyenne puissance économique avec un volume d’exportation de 280 milliards de dollars américains et d’importation de 229 milliards de dollars américains. Son pays est placé comme le 17e pays exportateur et le 18e pays importateur, selon l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Son PIB national s’élève à plus de 528 milliards de dollars américains à prix courant, et en 2016, il a été classé 22e mondial. Le revenu par habitant atteint 48 000 dollars américains par parité de pouvoir d’achat, soit le 19e du monde en 2017.

35 millions de dollars américains des échanges commerciaux

Toujours avec des chiffres à l’appui, le diplomate a ajouté que selon des statistiques enregistrées au bureau taïwanais du Commerce extérieur, le montant total des échanges commerciaux s’élève à 35 millions de dollars américains, soit 32 millions de dollars dans l’importation de Taïwan vers Haïti et 3 millions vice-versa. « En termes d’investissement, Oversease Engeneering Construction Company connu sous le nom d’OEC, sans oublier Fairway Apparel SA dans le textile qui se sont implantés depuis plus d’une dizaine d’années en Haïti. Ce qui explique la potentialité dans l’augmentation en volume des échanges économiques et commerciaux ainsi qu’en investissement entre les deux pays demeure une espace énorme.»

Avec la tendance de la relocalisation du secteur de textile, l’ambassade de Taïwan en Haïti a lancé des campagnes de promotion auprès des investisseurs taïwanais, plusieurs entreprises ont effectué leurs études de prospection en Haïti. Parmi ces entreprises, deux sont installés respectivement à Caracol et à Lafiteau. Le montant total de ces investissements s'élève à 40 millions de dollars américains offrant quelques 10 000 emplois. Ces entreprises sont attirées par les avantages commerciaux octroyés par la loi Hope, la proximité du marché américain, mais aussi par l’abondance de main-d’œuvre haïtienne.

Malgré l’éloignement géographique, Taïwan, selon le diplomate, est toujours aux côtés d’Haïti. Ces relations de longue date depuis 62 ans ont été marquées par une amitié étroite et une coopération fructueuse que l’on peut qualifier de privilégiée présentes dans les domaines prioritaires du gouvernement haïtien, à savoir agriculture, infrastructure, éducation, santé publique, affaire sociale, énergie, environnement, etc.



Réagir à cet article