Les réactions continuent après les propos injurieux de Trump

Publié le 2018-01-13 | Le Nouvelliste

National -

L’effet boule de neige en réactions aux propos injurieux de Donald Trump, proférés jeudi dans le bureau ovale par le chef d’état américain en présence de sénateurs des deux partis politiques, démocrate et républicain, n’est pas prêt de s’arrêter. Au contraire, les déclarations condamnant pareils propos ainsi que les manifestions de soutien aux pays vilipendés continuent d’affluer. La CARICOM, la République de Cuba et le Collectif 4 décembre ont unanimement condamné les propos racistes du président américain.

La Communauté des Caraïbes, la CARICOM se dit « profondément troublée par les informations faisant état de l'utilisation de propos désobligeants et répugnants par le Président des États-Unis à l'égard de notre État Membre, Haïti ainsi que d'autres pays en développement ». « La CARICOM condamne dans les termes les plus forts les opinions non éclairées qui auraient été exprimées », a écrit dans un communiqué l’organisation régionale regroupant 15 états membres et à laquelle Haïti appartient depuis 2002.

La CARICOM trouve dans ce modèle de dénigrement d'Haïti et de ses citoyens un autre motif de préoccupation qui, selon l’organisation, semble être une tentative concertée de perpétuer un récit négatif du pays. « Nous sommes particulièrement attristés qu'un tel récit ait émergé au moment de l'anniversaire du tremblement de terre dévastateur de 2010 qui a pris tant de vies des citoyens dans ce pays », déplore la CARICOM qu’Haïti présidera à partir du mois prochain.

Ainsi, la Communauté des Caraïbes exprime son plein appui à la déclaration digne du gouvernement de la République d'Haïti en réaction à cette référence hautement offensive. Il convient de rappeler qu'Haïti est la deuxième démocratie dans l'hémisphère occidental après les États-Unis et que les Haïtiens continuent de contribuer de manière significative dans de nombreux domaines à la communauté mondiale et en particulier aux États-Unis d'Amérique.

« La CARICOM considère donc cette insulte aux pays désignés et de leurs citoyens comme totalement inacceptable », conclue le communiqué rendu public le samedi 13 janvier 2018.

Pour sa part, le Ministère des affaires étrangères de la République de Cuba a émis un communiqué dans lequel il « condamne fermement les déclarations racistes, dénigrantes et grossières du Président des États-Unis d'Amérique, sur Haïti, El Salvador, des États africains et d'autres continents, au cours d'une négociation sur le programme migratoire connu sous le nom DACA, qui a eu lieu à la Maison Blanche […] ».

« Ces déclarations pleines de haine et de mépris, provoquent l'indignation du peuple cubain, fier de la contribution qu'a faite tout au long de son histoire les ressortissants et leurs descendants de différentes latitudes, en particulier les Africains et les Haïtiens, à partir du moment où notre nationalité a été forgée », poursuit la note.

Cuba se joint au fort rejet que ces déclarations ont suscité dans le monde entier, en particulier dans les pays du Sud, avant que le Ministère des affaires étrangères exprime sa solidarité la plus sincère à tous les pays offensés.

« Hier, veille de ce jour de deuil national en Haïti, le président des Etats-Unis, M. Donald Trump, a laissé libre cours à ses penchants profonds et insulté vulgairement le peuple haïtien », rappelle le Collectif 4 décembre soulignant que seuls les veules, les ignorants et les êtres dénués de toute compassion pouvaient franchir pareilles limites à l’indécence avec une singulière arrogance abâtardie par une logique démagogique.

« Tant et aussi longtemps que nous accréditerons notre incapacité à transformer les données de la société haïtienne axée sur le cynisme et la rapacité, manœuvrée par l’indigence de nos aventuriers politiques et le savoir-faire désolant de flibustiers de tout acabit, nous continuerons à subir douloureusement les affres de curieux Amis d’Haïti », prévient le Collectif du 4 Décembre, organisation citoyenne haïtienne.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".