Bowou en l’honneur de Rachel Beauvoir-Dominique

PUBLIÉ 2018-01-09
Dans la nuit du 8 janvier, plusieurs dignitaires du secteur vodou ont dirigé le bowou de Rachel Beauvoir-Dominique qui nous a quittés le 5 janvier 2018, dans le péristyle de Mariani. Ce rituel, selon plusieurs spécialistes du vodou questionnés sur le sujet, se tient en général la veille des funérailles de tout initié pour lui permettre de partir convenablement.


La famille, les nombreux collaborateurs, les amis de Rachel Beauvoir-Dominique ont assisté le 8 janvier 2018 au rituel bowou dirigé par d’éminents dignitaires du vodou dont le Roi-Danti, Augustin Saint-Clou.

La cérémonie a commencé vers 8h p.m. avec une mise en contexte du veuf éploré Didier Dominique. Celui-ci, dans sa brève allocution, a rendu hommage à son épouse mais aussi à sa belle-famille qui s’est dédiée à la foi vodou. Ensuite on est passés à la prière “Dyò”, sorte d’incantation syncrétique adressée à la fois aux divinités du Vodou et aux saints catholiques, autour d’un "vèvè" de Bawon tracé avec de la farine de maïs.

La cérémonie a connu un temps fort au moment où les houngans et manbos se sont mis à taper avec des baguettes sur une sorte d’énorme cruche et d'autres objets cultuels dont des “kwi”, des “ganmèl”...renversés.

Ronald Derenoncourt dit Aboudja, empereur de lakou Soukri, présenté comme ami de longue date de Rachel et de son mari, explique que le mot pour désigner le bowou varie d’une région à l’autre. “ Dans l’Artibonite on dit "sowou", dans d’autres régions on parle même de “dans kannari””, précise-t-il.

Le houngan Méïd Boisson qui a tapé ce lundi soir sur la grosse cruche l'avait fait pour feu Ati Max Beauvoir, ainsi que pour l’épouse de ce dernier, prénommée Elisabeth, quand elle nous a quittés. Ce vieil ami de la famille explique que c'est primordial de chanter le bowou pour un initié. Tel qu’il l'explique, c’est une façon de permettre à l’âme de ce dernier de partir en paix. “Si un houngan ou une manbo de la trempe de Rachel Beauvoir-Dominique est inhumé sans ce rituel, son âme va se mettre à errer dans le voisinage de sa demeure et peut se révéler nuisible à ses connaissances”, explique-t-il.



Réagir à cet article