Madjolah Pierre, Miss Beauté Lakay 2017

PUBLIÉ 2017-09-04
Le restaurant Rendez-vous 33 a abrité les installations de G-Mate Group pour la grande finale de la 2e édition du concours Miss Beauté Lakay qui s’est tenue le samedi 2 septembre 2017. Devant un public admiratif, les filles ont fait un va-et-vient sur scène des plus intéressants pour convaincre les juges et espérer le sacre. À l’issue de la soirée, Madjolah Pierre, étudiante en Communication sociale à la Faculté des sciences humaines, remporte la palme à cette finale qui n’aura pas manqué de suspense.


Un peu avant le show, nous sommes dans les coulisses avec la championne de l’édition 2015, Syndie Jean Baptiste, 23 ans, étudiante en finance à l’Université Quisqueya, et les huit finalistes de cette année. Elles sont toutes belles, un régal pour les yeux, et elles prétendent toutes à la couronne. Entre Ange Wideline Chiffra, élève de philo C au Lycée Fritz Pierre-Louis, Sophia Destin, jeune mannequin de 24ans vivant au Venezuela, et Loudine Charles, Artibonitienne, 19 ans, qui vient de boucler ses études classiques et qui veut faire des études en science juridique, on décèle l’envie de gagner, le trac et des regrets de voir le concours se terminer de si tôt. Toutes les émotions sont là. Une dernière touche de maquillage, et une dernière touche technique, la finale peut commencer.

Une brève entrée musicale avec deux jeunes artistes en guise de hors-d’œuvre et on passe au mets principal. Les jeunes filles défilent sur scène pour hypnotiser le public ébahi par autant de beauté. Du défilé en bikini à celui en robe créole, les filles en mettent plein la vue à l’assistance et, à les entendre parler, on ne peut s’empêcher de tomber sous leur charme et leur charisme. Elles ont de l’ordre dans les idées. Un travail monstre pour le jury chargé de les départager. Quoi qu’il en soit, la pression est dans l’air, elle se sent.

Au terme d’une soirée qui aura fait les délices de l'assistance, ce malgré le retard enregistré au début, Madjolah Pierre, étudiante en Communication sociale et rédactrice à Ticket, se distingue de ses concurrentes et remporte l’édition 2017 de Miss Beauté Lakay. Le résultat de beaucoup d’ entraînements et d’efforts personnels. Corine Jeune et Ange Wideline Chiffra, respectivement première et deuxième dauphines, se sont données à fond. Malheureusement pour elles, aux yeux des juges, Madjolah a fait mieux.

Selon M. Herby Woolff Mortimer, PDG de G-Mate Group et initiateur du concours Miss Beauté Lakay, la lauréate gagne un séjour en République dominicaine, tous frais inclus, offert par le département de marketing de l’agence Hai-Deal Co, partenaire de l’évènement, et aura à faire une tournée médiatique à l'échelle nationale. Les dauphines, quant à elles, séjourneront au Royal Decameron et obtiennent un stage de trois mois à l’agence Haï-Deal Co.

À côté de Haï-Deal Co, les remerciements de M. Mortimer vont à la Chicken Fiesta, qui a aidé avec le casting, et au restaurant Rendez-vous 33 qui a hébergé la finale, ainsi qu’à des particuliers qui l’ont appuyé dans son projet. Il souligne que l’édition 2016 n’avait pu avoir lieu à cause des turbulences politiques dans le pays. Le PDG de G-Mate Group annonce déjà la prochaine édition ainsi qu’un concours masculin, Mister Nèg Lakay. Nous ne pouvons que lui souhaiter du succès.

Il est aussi à souligner que Sophia Destin qui nous vient du Venezuela a, pour sa part, gagné le prix de Miss fairplay. Nous attendons de pied ferme la prochaine édition. Et, encore une fois, chapeau à Madjolah Pierre pour ce sacre. Que jamais elle ne s’arrête!

Junior Augusma



Réagir à cet article