Forces de défense/Recrutement

Jeunes de 18 à 35 ans, préparez-vous à intégrer les forces armées de l’ère Jovenel Moïse

Le budget du ministère de la Défense est passé d’environ de moins de 400 millions à plus de 535 millions de gourdes dans l’exercice 2017-2018. Il est parmi l’une des priorités de l’administration Moïse-Lafontant. Avec cette augmentation, le ministre de la Défense annonce le recrutement de jeunes entre 18 et 35 ans, qui permettra de constituer une nouvelle force de défense pour le pays…

Publié le 2017-07-03 | Le Nouvelliste

National -

512 millions de gourdes pour son fonctionnement et 25 millions pour les investissements. Le nouveau budget du ministère de la Défense déposé au Parlement dans la loi de finances 2017-2018 a été significativement augmenté en vue de la formation d’une nouvelle force de défense, a fait savoir, lundi, le ministre de la Défense qui participait à l’émission « Haïti : Sa k ap kwit » sur Télé 20. Hervé Denis a souligné avoir cependant présenté un budget d’un milliard de gourdes qui devrait lui permettre de recruter 500 jeunes femmes et hommes cette année. « J’ai dû apporter des rectifications dans mes projections, mais je vais avancer… », a-t-il dit. Il n’est pas encore en mesure de préciser pour le moment combien de personnes il compte engager cette année. Cependant, d’ici au 18 novembre, le nouveau corps fera sa grande sortie à l’occasion de la célébration du 214e anniversaire de la Bataille de Vertières. Le processus de recrutement et les critères… Pour mettre sur pied cette nouvelle force de défense, le ministre Denis veut d’abord faire l’inventaire des anciens hauts gradés des anciennes forces armées d’Haïti pour voir ceux qui peuvent encore servir, ne serait-ce que dans la formation des enrôlés. Hervé Denis ne compte pas tout simplement acheter le service de ces anciens militaires sans les soumettre d’abord à un processus de vetting pour s’assurer qu’ils sont au-dessus de tout soupçon. Certains de ces anciens hauts gradés feront également partie du haut état-major de la nouvelle force de défense de Jovenel Moïse. Même s’il y aura des anciens militaires dans la nouvelle force, cette nouvelle structure n’aura rien à voir avec l’ancien corps militaire, a affirmé le ministre Denis. S’agissant des enrôlés, ils doivent être âgés entre 18 et 35 ans et détenteurs au moins du diplôme de fin d’études classiques pour intégrer la nouvelle force militaire. Comme pour la police nationale, ces jeunes auront à passer toute une série d’épreuves allant du vetting à des tests médicaux et des épreuves physiques et techniques. Ceux qui veulent faire partie des unités spécialisées de la force de défense doivent, quant à eux, avoir des diplômes universitaires selon la fonction qu’ils comptent occuper dans le nouveau corps militaire. « Nous n’allons tolérer aucun écart dans la nouvelle force. Le recrutement se fera avec une discipline de fer », a prévenu le ministre. Hervé Denis a donné la garantie que personne ne pourra intégrer la nouvelle structure sur la base de ses rapports privilégiés avec aucune autorité du pays qu’il soit au Palais national, à la Primature ou au Parlement. Il y aura très bientôt des annonces dans les médias sur le début du processus de recrutement dans la nouvelle force de défense. La mission de la nouvelle armée La mission des nouvelles forces armées consistera essentiellement à faire des interventions lors des catastrophes naturelles, lutter contre la contrebande au niveau de la frontière, défendre l’intégrité du territoire national, surveiller l’espace terrestre, maritime et aérien, lutter contre le terrorisme, entre autres, a énuméré le ministre de la Défense. « La nouvelle force sera un accompagnateur au développement », a précisé M. Denis. Selon lui, la projection pour la force de défense va au-delà des cinq ans du président Moïse. Hervé Denis souhaite démarrer le projet qui atteindra sa vitesse de croisière à la longue. Il sera satisfait s’il arrive à enrôler 3 000 membres dans cette nouvelle structure à la fin du mandat de Jovenel Moïse. 150 militaires, des génies, formés à l’étranger, notamment en Équateur, sont déjà opérationnels dans deux bases à Gressier et dans l’Artibonite. Pour les entretenir, cela coûte 400 gourdes par jour pour chacun des militaires, a souligné le ministre. Le ministère de la Défense a déjà préparé la grille des salaires pour les nouveaux membres du corps militaire. Cependant, pour des raisons stratégiques, Hervé Denis n’a pas voulu divulguer ces informations pour le moment. En fonction des besoins, il compte récupérer certaines bases laissées par les Casques bleus. En ce sens, il priorise celles qui sont placées aux environs de la frontière.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".