Jovenel Moïse promet d’électrifier Haïti 24 sur 24 en 24 mois

Jovenel Moïse se donne entre 18 et 24 mois pour électrifier Haïti 24/24. Vœux pieux et bien plus, disent ceux qui craignent que ce président pressé, habité peut-être par une vision « fast and furious » du développement, ne creuse davantage le déficit public à travers des centaines de millions de dollars de subvention à l’ED’H, compagnie publique en faillite que personne ne peut ou ne veut réformer.

Roberson Alphonse
Par Roberson Alphonse
19 juin 2017 | Lecture : 5 min.
Le président Jovenel Moïse n’a pas sourcillé en annonçant, lors de son passage la semaine dernière à Miami, qu’il se « donne entre 18 et 24 mois pour qu’Haïti ait du courant électrique 24 sur 24 ». Au pays où la capacité installée n’atteint pas 300 mégawatts, accessibles à moins de 30 % d’une population de plus de 11 millions d’habitants, « Nèg Bannann nan » veut changer la « matrice énergétique ». Pour des raisons économiques, la priorité est à l’énergie solaire, l’éolienne, l’hydroélectricité, la biomasse et le gaz naturel comme combustible,
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.