Grand’Anse/ Post Matthew

Les organisations humanitaires mettent à l’écart les autorités municipales

Publié le 2017-05-02 | Le Nouvelliste

Interviewée par Le Nouvelliste, la mairesse adjointe de Jérémie, Sylmatha Pierre, déplore que des organisations humanitaires supportent ou implémentent des projets sans tenir compte des mairies. « Beaucoup d’organisations ont trouvé des lieux où s’installer sans passer par la mairie, disant que c’était l’urgence. Mais, même après la période d’urgence de trois mois, elles ont continué à faire ce qu’elles voulaient, aller où elles voulaient. Il n’y avait pas de procédure en place. Elles ont traité directement avec le gouvernement à Port-au-Prince, sans demander si la mairie était d’accord », a-t-elle déclaré. En effet, ces organisations ont mis à l’écart les municipalités qui sont dépourvues de moyens financiers pour répondre aux besoins pressants du département de la Grand’Anse frappé par Matthew. Le maire de Roseau, Olin Jean Richard, quant à lui, a reconnu que la présence des agences onusiennes et des organisations humanitaires constitue un « nouveau cyclone à Grand’Anse ». « Elles font n’importe quoi sur le terrain », a lancé le maire de la commune de Bonbon, Louis Marie Titus Doromain. La mairesse de Jérémie a ajouté que les organisations humanitaires ne connaissent pas les besoins de la population. « Il faut faire le tri de la population et choisir les plus vulnérables. Ce sont les autorités locales qui doivent faire ce tri, pas les ONG », déclare-t-elle. « La mairie sait qui sont les plus vulnérables, qui ont besoin de reconstruire leurs maisons et n’ont pas les moyens, par rapport aux gens qui peuvent reconstruire leurs maisons », avance-t-elle en citant l’OIM, ACTED, CARE, Médecins sans frontières (MSF), Médecins du Monde et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Expliquant les faiblesses des municipalités membres de l’Association des maires de la Grand’Anse (AMAGA), la mairesse reconnaît que la municipalité ne pouvait pas contrecarrer les projets des organisations humanitaires. « Les gens avaient besoin d’eau, de nourriture, d’habits, etc., alors que la mairie n’avait rien à leur donner », affirme-t-elle. « Nous avons donc laissé les organisations faire le travail. Notre principal souci était que les gens ne meurent pas de faim », accepte-t-elle. Laurent Yvener, maire adjoint de la commune de Corail, regrette que la municipalité soit laissée de côté six mois après le cyclone. Il avance que la Croix-Rouge a fait don de petites maisonnettes qui ne sont pas appropriées aux besoins de la population. « Quand les organisations ne travaillent pas de concert avec la municipalité cela pose un grand problème », a-t-il fait savoir. Reconnaissant que Roseaux est une commune côtière, le maire de cette commune a lancé un appel au déplacement de la population bien avant l’arrivée de la saison cyclonique, capable de mettre la vie des habitants des quatre sections communales en péril. À noter que le président de la Fédération nationale des maires d’Haïti (FENAMH), Jude Édouard Pierre, a soutenu que les mairies ne doivent pas être écartées dans les projets de redressement de la Grand’Anse.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".