Campagne électorale

Aristide recadré par quatre des cinq principaux candidats à la présidence

En campagne électorale la semaine dernière, Jean-Bertrand Aristide a accusé, sans les citer, les candidats à la présidence Jude Célestin, Moïse Jean-Charles, Jean-Henry Céant et Jovenel Moïse d’avoir participé à un complot orchestré par une petite minorité ayant « fait disparaître 11 milliards de dollars », qui devaient servir à la reconstruction du pays après le tremblement de terre de janvier 2010.

Robenson Geffrard
Par Robenson Geffrard
08 nov. 2016 | Lecture : 5 min.
En campagne électorale la semaine dernière, Jean-Bertrand Aristide a accusé, sans les citer, les candidats à la présidence Jude Célestin, Moïse Jean-Charles, Jean-Henry Céant et Jovenel Moïse d’avoir participé à un complot orchestré par une petite minorité ayant « fait disparaître 11 milliards de dollars », qui devaient servir à la reconstruction du pays après le tremblement de terre de janvier 2010. Dans des interviews au Nouvelliste, mardi, Jude Célestin, Moïse Jean-Charles, Jean-Henry Céant n’ont pas mâché leurs mots contre le leader charis
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.