Gros succès du tennis juvénile au Clos Racket Club

Publié le 2016-10-25 | lenouvelliste.com

Le tournoi de niveau II, organisé, du 15 au 17 octobre au Clos Racket Club à Turgeau, par la Fédération haïtienne de tennis (FHT) pour les enfants de 12 à 14 ans (deux sexes), a été un véritable succès. Ce tournoi,déroulé dans une ambiance festive, a vu la victoire respective de Mykelly et Youdancie, chez les 14 ans, et de Mélissa et Kervens, chez les 12 ans. Une cinquantaine de jeunes (30 garçons et 20 filles), venant du Cap-Haïtien, de Petit-Goâve, de Deschapelles, de Pétion-Ville Club, du Clos Racket Club et du Club Saint-Louis ont pris part au tournoi de niveau II organisé par la FHT. En effet, les deux meilleures joueuses du pays, Richardlyne François et Sonéica Jean-Charles, actuellement en Floride (USA) pour une préparation spéciale en vue du tournoi de la COTECC qui se tiendra au Mexique ( du 29 octobre au 5 novembre), ont brillé par leur absence. Par-dessus tout, le tournoi, ayant une portée nationale, a vu naître de nouveaux talents. Plusieurs dizaines de spectateurs dont certains parents, ont fait le déplacement pour y assister. Sa finalité, pour répéter Pierre Jean Ernst, directeur du tournoi, est de « donner plus de compétitions à nos jeunes. Par ailleurs, c’est un tournoi qui donne la possibilité aux participants d’engranger plus de points au ranking de la FHT ». Mykelly et Youdancie au sommet chez les 14 ans Dans la catégorie des 14 ans garçons, le tournoi se joue dans un système de round robbin (la victoire au joueur ayant gagné le plus de rencontres). Dans ce petit jeu, c’est Mykelly Pierre, en remportant tous ses matches, qui s’est adjugé le trophée récompensant le champion de cette catégorie. Pour sa première sortie, il a battu Marckenson Alphonse 6/3 avant de prendre, sur le même score, la longueur de Hervé Justine Joseph. En état de grâce, le futur champion n’a fait qu’une bouchée respectivement de Frantzny Augustin 6/2 et de Charlevoix Dieufort 6/2. En demi-finale, il a dû sortir le grand jeu pour écarter Grégory Eugène 6/3. Pour s’emparer du trophée, il a battu difficilement, en finale, son homologue Christopher Lumène en deux sets : 6/3 et 7/5. Chez les filles, en l'absence de Richardlyne François, c’est Youdancie Saget qui a raflé le titre dans la catégorie des 14 ans. Pour y arriver, elle a gagné ses premiers matches sur le score identique de 6/2 contre respectivement : Soigna Dorcély, Rosenlove Pierre et Marsha Etienne. En finale, elle a dû sortir le grand jeu pour venir à bout de Lorie Euzerbe 6/4. Kerkens et Mélissa, champions chez les 12 ans La nouvelle reine de la catégorie des 12 ans, chez les filles, s’appelle : Mélissa Narcisse. Elle a brillé de mille feux en absence de Sonéïca Jean-Charles. Pour ravir le titre de champion dans le tournoi (round robbin), Mélissa a surclassé Bidjha Laguerre 6/4, au premier tour avant de remporter son quart de finale face à Nathalie Day 6/2. Elle n’a pas eu la partie facile en demi-finale face à Marina Narcisse qu’elle a écartée 7/6, tie break 10/8. En finale, elle n’a besoin que de deux petits sets 6/4 et 6/4 pour se débarrasser de Chécania Nancy Appolon. Côté garçons. Avant d’accéder à la demi-finale, Kervens Chélourde, bien planté sur ses jambes, a montré Samuel Poisson la porte de sortie : 6/2. Il a fait pareil face à Bernado Dessources. Ce dernier a tenté de réagir, mais, il s’est, malgré son envie d’aller de l’avant, incliné 6/4. Dans le dernier carré, Kervens n’a pas forcé son talent pour se débarrasser de Ridophe Scheckleton 6/2. En finale, il a failli perdre la couronne devant Roodly Jean-Baptiste, vainqueur du premier set 6/4. Piqué au vif, Kervens a dû puiser dans ses ressources pour non seulement rétablir l’équilibre à 1 set partout, en gagnant le second set 6/2, mais aussi pour s’emparer du trophée. Au terme d’un super break 10/6, Kervens Chélourde a montré qu’il mérite le titre de champion de la catégorie des 12 ans. Selon Jean Ernst Pierre, les champions et les vice-champions, en plus des points gagnés au classement de la FHT, se sont emparés également de trophées et des médailles.


Réagir à cet article