Auteurs et éditeurs en tête-à-tête avec les Gardiens du livre

Les organisateurs de Livres en folie ont tenu le traditionnel cocktail en l’honneur des écrivains qui seront en signature à cette 22e édition (157). Par ailleurs, Marc Enley Exavier, Jocelyne Trouillot Lévy et le premier non-Haïtien, Thomas Charles Spear, sont les récipiendaires du prix gardien du livre recompensant des personnalités ayant oeuvré pour que le livre se porte mieux.

Publié le 2016-05-24 | Le Nouvelliste

National -

Livres en folie c’est aussi la convivialité entre auteurs, éditeurs et lecteurs. Pour sa 22e édition, la plus grande manifestation littéraire du pays ne lésine pas sur son cérémonial. Un cocktail a été organisé en l’honneur des 157 auteurs en signature cette année. Comme à l’accoutumée, le gratin du monde du livre a payé de sa présence pour discuter, déguster les petits fours, siroter le vin, autour du livre. Le livre, cet élément dangereux, comme en a témoigné Frantz Duval, porte-parole du quotidien en la circonstance. Le rédacteur en chef invite à lire la dédicace de l’ouvrage “Amour, colère et folie”, faite par Marie Vieux-Chauvet à son fils Pierre (Bobby) Chauvet, “A mon fils Pierre, à mon petit copain Bobby, ce livre qui a valu à sa mère l’exil, la perte de son foyer, et un nouveau et merveilleux bonheur, juste récompense de tant d’épreuves”, pour comprendre comment un livre peut changer le cours d'une vie. Le Nouvelliste, poursuit FD, s'est également rendu compte que « la mémoire est fragile, qu’elle s’estompe, qu’elle s’efface. Et pire, on oublie vite. Il faut regarder le documentaire de Roberson Alphonse sur Marie Vieux-Chauvet pour comprendre que chacun y va de son histoire, de ses dates, de ses souvenirs d’un même fait. Très vite, on ne sait plus où est la vérité si on ne fixe pas les souvenirs», avance-t-il. La dernière leçon à tirer de cette 22e édition, selon Frantz Duval, c’est que les écrivains sont immortels grâce à leur oeuvre. Près de 10 ans après avoir rendu hommage à Jacques Roumain, Livres en folie accueille, ressuscite Marie Vieux-Chauvet. «Une façon de dire à vous écrivains de persévérer et de tracer votre sillon, ligne après ligne, l’oeuvre restera», suggère Frantz Duval. Fils de l’invité d’honneur, Pierre Chauvet Fils mesure ses mots ? à l’aune de la gratitude. Celle dont userait sa mère, si elle était encore là pour fêter son centenaire. «Elle aurait remercié les organisateurs. Elle aurait remercié tous les 28 écrivains et chercheurs qui ont mis leur empreinte dans l’ouvrage collectif En amour avec Marie». Elle aurait remercié ceux qui sont venus de l’étranger pour participer à cette journée d’études. Elle aurait remercié les membres de sa famille qui sont là ce soir et également tous ceux qui ont bien voulu témoigner dans le documentaire remontant ses traces», a fait savoir Pierre Chauvet Fils , usant de sa maîtrise de l’anaphore jusque-là inconnue. Il se dit fier de la renaissance de sa mère dans la littérature haitienne. “J’espère que les nouvelles générations sauront apprécier son oeuvre et découvrir différentes tranches de l’histoire d’Haïti”, a-t-il souhaité, avant de prendre, avec sa soeur, une pose devant une photo inédite de sa maman, sous un tonnerre d’applaudissements. Avec Le Nouvelliste, la Unibank est heureuse de participer à l’organisation de cette édition honorant l’écrivaine Marie Vieux-Chauvet. C’est Franck Helmcke qui l’a fait savoir. «Pour la Unibank, supporter Livres en folie c’est supporter le livre. Supporter le livre c’est supporter la création littéraire. Cette année, 157 auteurs seront en signature. Ce qui témoigne de l’intérêt pour l’écriture», analyse-t-il, notant un intéret grandissant pour la lecture avec plus de 30 000 titres vendus chaque année. Plus de 350 collaborateurs de la Unibank et de la Unicarte seront mobilisés sur le parc pour l’événement. De plus, 15 succursales des villes de province seront ouvertes afin de permettre à ceux qui sont dans ces villes d’acheter et de participer à la fête à distance. Comme c’est devenu une tradition depuis plusieurs années, les organisateurs de Livres en folie décernent le prix gardien du livre à des personnalités ayant oeuvré pour que le livre se porte mieux. Cette année, Marc Enley Exavier, Jocelyne Trouillot Lévy et un non-Haïtien, Thomas Charles Spear, sont les récipiendaires de cette distinction. Emmelie Prophète parle de Marc Exavier comme d'un globe-trotter. Un militant de la lecture. «Il vit loin des effervescences, il n’aime pas se montrer ni être montré. Il arpente à pied ou en transports publics les rues de Port-au-Prince et de sa périphérie. Il aime partir en province aussi, particulièrement Verrettes, toujours pour des raisons relatives à la lecture. Marc Exavier est un militant du livre et de la lecture. Il dirige depuis plus de 10 ans l’association APOLECT qui fait la promotion de la lecture. Il est un passeur de savoir, militant de la cause du livre, professeur à l’Université d’Etat, il est chroniqueur culturel à la radio et poète comme on savait l’être autrefois et qu’on devrait l’être aujourd’hui : farouchement autonome, jaloux de sa solitude et totalement visionnaire», résume-t-elle à son sujet. Unique femme dans le trident du prix de cette année, Jocelyne Trouillot Lévy est écrivaine, essayiste, enseignante, éditrice, membre de l’académie du Créole haïtien, et rectrice de l'Université Caraïbe de Port-au-Prince. « Jocelyne Trouillot Lévy est l’auteure d’une vingtaine d’ouvrages en créole haïtien et s'est spécialisée dans la littérature pour la jeunesse à destination des enfants de 6 à 12 ans. Dans les années 1980, elle fut enseignante trilingue, français/créole/anglais à l'université de Floride, à Miami. Comme rectrice de l’Université Caraïbe à Delmas, Jocelyne Trouillot a également publié des matériels didactiques et travaille beaucoup sur la diffusion des ouvrages écrits dans la langue maternelle de tous les Haïtiens. Elle est l’auteure de près d'une vingtaine d'ouvrages en créole haïtien. Elle est spécialiste de la littérature jeunesse. Jocelyne Trouillot est également l'auteure de plusieurs essais traitant de sujets d'actualité tels que : Histoire de l'éducation en Haïti ; Psychologie de l'apprentissage ; Premye diksyonè mwen », a fait savoir Emmelie Prophète. Pour la première fois cette année, a fait remarquer Emmelie Prophète, un non- Hatien rejoint l’élite des récipiendaires. Il s’agit de Thomas Charles Spear, pionnier de l'Internet francophone, fondateur du site web Ile-en-Ile.org. Le site présente ainsi, depuis 1998, une panoplie d'auteurs des Îles francophones du monde – de la Caraïbe, de l'océan Indien et du Pacifique. Dès que la possibilité technique a existé, des suppléments audio ont été ajoutés au site (les auteurs lisant des poèmes, de nouvelles et des extraits de textes), et, depuis 2009, une série d'entretiens en vidéo avec une centaine d'auteurs. «Depuis 18 ans, il anime le site, sans soutien institutionnel : de nombreuses demandes de subvention n'ont pas été retenues, comme celle qui proposait (à la suite des suggestions de Georges Anglade) de numériser d'anciennes périodiques haïtiennes. Auteur d'une sidafiction – une autofiction basée sur la mort (du sida) – qu'il espère bientôt publier, c'est un New-Yorkais qui aime la folle énergie et la diversité humaine de son île de Manhattan, même si ses intérêts personnels et littéraires l'emmènent sur d'autres continents et d'autres îles», a fait savoir Emmelie Prophète.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".