Heifer international, des actions simples pour développer l’élevage en Haïti

Publié le 2016-05-04 | lenouvelliste.com

Dans le cadre de la fête de l’Agriculture célébrée cette année dans la métropole du Sud-Est, Heifer international en a profité pour distribuer du bétail et des plantules à plusieurs organisations évoluant dans le département. Au cours d’une cérémonie à Marigot, environ une dizaine d’organisations paysannes ont échangé des caprins et des bovins mis à leur disposition. Cette activité, selon les responsables du projet, permet à plus de gens de s’adonner à l’élevage afin de venir en aide à leurs familles. Il s’agit d’une activité saisonnière de l’organisation non gouvernementale américaine. « Pase Kado » consiste à donner des animaux aux ménages qui, par un accord, s’engagent en retour à remettre les premiers chevreaux aux autres membres des organisations paysannes non encore bénéficiaires et ainsi de suite. L’objectif principal de ce projet, si l’on en croit la responsable de communication de Heifer International en Haïti, Adassa Romulus, est de créer des richesses dans le milieu rural haïtien par le développement de l’élevage et de certaines filières agricoles. Le projet permettra également d'accroître les revenus ruraux en utilisant l'approche éprouvée par Heifer au développement durable, combinant les entrées de bétail aux intrants agricoles pour l'agriculture intégrée, l'amélioration des techniques d'élevage, la formation commerciale, le développement communautaire et le renforcement du capital social. De concert avec les autorités du ministère de l’Agriculture, cette organisation essaie de promouvoir une toute nouvelle méthode de développement communautaire. Une emphase importante est mise sur le renforcement des capacités et la promotion de meilleures pratiques culturales. Ce développement, croient les responsables, ne peut être envisagé que dans le cadre d’un partenariat original entre les petits producteurs, le secteur privé et les groupes techniques. Mais Il ne faut jamais perdre de vue que, dans le milieu rural haïtien, à côté de l’agriculture, l’élevage est un outil important au service du développement. Dans le cadre de Pase Kado, Heifer International travaille en partenariat avec des organismes locaux pour aider les familles et des coopératives à les faire passer du stade d'insécurité alimentaire au stade de producteurs autonomes capables de produire assez pour favoriser la disponibilité de ces denrées dans les différentes régions du pays. Ainsi, plus que de simples éleveurs, le projet en question vise à promouvoir l’émergence des entrepreneurs agricoles qui investiront dans leur propre renforcement communautaire et développeront des occasions d'affaires connexes qui ont une grande portée économique. Dans le département du Sud-Est, ce projet touche environ une dizaine d’organisations. Les premiers constats sont plutôt prometteurs. Les bénéficiaires interrogés n’ont eu que des propos élogieux à l’endroit des concepteurs. C’est le cas de Garreau Bernier, président de l’association dénommée l’Union des jeunes pour le développement de Savane Dubois (UJDSB) qui salue cette initiative qui, explique-t-il, est très importante dans l’optique de favoriser la sécurité alimentaire dans cette partie du pays.


Réagir à cet article