In memoriam Renan JEAN-LOUIS

Au revoir Captain Météo !

Discours prononcé par Emmanuel MENARD, ancien Directeur général de la Télévision Nationale d'Haïti, à l'occasion des funérailles officielles organisées par le Gouvernement de la République à la mémoire du lieutenant-colonel Renan JEAN-LOUIS décédé le 4 janvier 2005.

Publié le 2005-01-25 | Le Nouvelliste

Mesdames, Messieurs les grands Commis de l'État Officiers, Sous-Officiers, Soldats de l'Ancien Corps d'Aviation Militaire, Parents et Amis affligés, En cette difficile année annoncée, tous encore sous le choc de ce cruel séisme, restent encore hébétés et effarés, tant le cratère laissé après ce violent coup est profond. Après Mapou, Fonds-Verrettes, Gonaïves, les villes et localités du Nord-Ouest, après les tsunamis ravageant nos frères de l'Asie, personne aujourd'hui en ces lieux ne pouvait ni prévenir ni prévoir cette catastrophe ; l'irréparable est survenu, il faut faire face ... C'est ainsi qu'après le jour du dernier quartier de la lune, Captain Météo, sous d'autres cieux, est parti sans adieu, emportant dans son coeur la détresse, le désarroi, la déception, le désenchantement, le désespoir des uns et des autres, bref le guignon des temps nouveaux de sa parcelle poussiéreuse d'île livrée aux quatre vents des points cardinaux. Captain Météo s'est effacé comme ces soleils que le ciel a perdus au moment où ''la violence de la douleur ronge les coeurs et emporte les pensées vers les sommets tranquilles et sûrs où trônent les âmes qui ont pu s'élever à la dimension de l'idéal humain selon les principes cardinaux empreints de courage, de sagesse, d'équité et d'honnêteté ''. Captain Météo a épargné à sa ville, à son pays, à ses proches, les tracasseries, les vains pleurs des uns et les esclandres des autres ; il a préféré, loin des siens, faire le grand voyage, à bord de l'esquif du nautonnier, les mains pleines, sur l'immensité déroutante des océans sans bornes. Captain Météo n'a pas pu vaincre la mort, mais il a vaincu la souffrance. Pas avant l'heure convenue, même si le passage est annoncé. Les vivants gagnent des batailles, mais les morts gagnent les guerres car ils n'ont pas toujours tort ; comme la véritable victoire, celle qui met sous nos pieds le monde entier, c'est notre foi. Mesdames, Messieurs, Il est de coutume, en pareille circonstance, de faire l'éloge du défunt, de flatter les oreilles de lasses formules dithyrambiques et de vieux refrains usés ou démodés ; mais notre prévisionniste national en a déjà soupé. Qui était-il, pardon, qui est-il? puisqu'on ne saurait parler de Renan JEAN-LOUIS au passé. Camper un tel géant, j'avoue en vérité succomber sous le poids de sa haute stature. Militaire, pilote, météorologue, analyste-prévisionniste, animateur et concepteur d'émissions éducatives audiovisuelles, co-producteur de films documentaires spécialisés, Captain Météo a laissé une oeuvre immense, et son oeuvre est un système. Les usagers de la route, les marins et pêcheurs, les aiguilleurs du ciel, les pilotes, les organisateurs de spectacles et de réunions en plein air, les carnavaliers, les habitants de zones à hauts risques, les agriculteurs, les médias, les importateurs et exportateurs, les chercheurs, les étudiants et j'en oublie, tous, ils ont bénéficié un jour de son savoir mis généreusement au service de la collectivité. Je l'ai connu aux heures de gloire de la Radio Nationale où il a commencé à faire l'éducation de la population haïtienne, l'habituant à prendre connaissance chaque jour des informations météorologiques. Je l'ai retrouvé à la Télévision Nationale d'Haïti ; promu premier Chef du service scientifique nouvellement créé, Captain Météo a donné toute son âme, dans l'accomplissement de ses multiples tâches. Les auditeurs et téléspectateurs se souviendront longtemps encore des émissions Entre vous et moi, Pouki sa, ki jan, Astrologie et Climatologie, Dossier sur l'environnement. Cet homme timide, ouvert, sobre et généreux a toujours su se hisser à la hauteur de son talent en faisant fi des chants de sirène et de l'attitude dégoûtante des humanoïdes. Mesdames Messieurs, ''Le destin n'est pas la mort, il est fait de tout ce qui impose à l'homme la conscience de sa condition''. Cette pensée de Malraux, si sereine, si détachée, imprègne de sa pertinence ce morceau de conjoncture qui étreint aujourd'hui le coeur de tous les Haïtiens. Ce destin qui est simplement la forme accélérée du temps. Et son créateur l'a rappelé et l'ange exterminateur comme celui de l'Apocalypse a donc prononcé contre lui ce qu'au jugement dernier, il prononcera contre nous tous le '' qui tempus non erit amplui '', verdict fatal quand vient la mort. C'est le Père Bridaine, Jésuite à Avignon, qui nous rappelle dans son sermon sur la mort :.. ''Des moments, des jours, des années, des siècles entiers s'écouleront ; il y en aura pour ceux qui naîtront et pour ceux qui vivent encore ... C'est le temps qui est marqué pour leur course, ils n'en ont pas encore trouvé la fin ''. Ce départ inattendu de notre regretté ami et frère doit aussi nous porter à réfléchir sur l'essence même de la vie sur terre où nous tous humains sommes des condamnés à mort ayant une mission à remplir avant de partir comme « un rayon du soir remontant dans les cieux , exilé de leur sein, remonte au sein des dieux ». Renan ne vivait que pour les autres, se mettant constamment au service de ses semblables et sans attendre aucune récompense. Toujours disponible pour sa communauté, il est allé parfois jusqu'au sacrifice personnel pour satisfaire les intérêts du pays. Il a tout partagé : son temps, son avoir, son savoir, ses joies et ses tristesses . Il a cultivé le sens de l'amitié et sa franchise brutale a montré les traits de sa très forte personnalité. Homme de parole et de conviction, travailleur infatigable, honnête et intègre, jamais il ne s'est écarté des principes et des valeurs morales. Officier modéré et intransigeant sur les principes, il n'est pas de ceux dont les oeillères et la morgue font descendre sur nous le silence des nécropoles. Servir son pays est pour lui remplir ses fonctions citoyennes, sans appartenir à aucun clan, à aucun parti. Captain Météo reste un modèle de citoyen dont son non-engagement politique n'est pourtant pas synonyme de démission ou d'apathie. Il a rendu à son pays plus de services que les pharisiens de notre ère dont le coeur est un sépulcre. Notre ami Renan a bien rempli sa journée et il aura reçu du Maître des mondes un salaire bien mérité. Mais, puissé-je affirmer que le météorologue Renan JEAN-LOUIS est mort triste. Je lui connais un rêve qui n'a jamais été concrétisé : Celui de doter Haïti d'un Centre d'Enseignement Supérieur en Météorologie pour transmettre à la jeunesse ses expériences et son savoir-faire et, surtout, pour combler un vide remarquable dans une île république souvent à la merci des flots et des vents. Je me rappelle encore au cours des années 80, un centre international de météorologie décréta l'alerte rouge sur Haïti, annonçant que l'oeil d'un cyclone passera sur Port-au-Prince aux environs de midi. Captain Météo était en voyage aux USA. Au soir de la veille du cataclysme prévu, je l'appelai à son hôtel, il me demanda si le studio était prêt pour enregistrer son bulletin. Captain Météo écarta toute possibilité que Port-au-Prince soit frappée par ce cyclone et n'annonça que des pluies sectorielles sur quelques départements. Ce n'est que deux heures avant l'heure fatidique, soit le lendemain, que ce centre international qui nous fournissait des dépêches rectifia, émettant un nouveau bulletin dans les mêmes termes de celui émis la veille par Captain Météo. Sans commentaires. Haiti vient donc de perdre un colosse et la population est devenue orpheline ; la société haïtienne, même dans sa vesanie, ne saurait prétendre ne pas ressentir déjà l'effet néfaste de cette disparition brutale et foudroyante. Mesdames, Messieurs, Pour ceux qui ont la foi, l'image de la mort ne s'offre à l'homme sage comme un objet d'effroi, ni à l'homme pieux comme un dernier terme. Elle ramène le premier à l'étude de la vie, et lui apprend à en profiter ; elle présente au second un avenir de bonheur, elle lui donne l'espérance au milieu de ses jours de tristesse. Pour l'un et pour l'autre, la mort devient la vie. Venit hora ! Renan est parti. Ita diis placuit ! Et maintenant Captain, la mort t'a affranchi du temps, du nombre et de l'espace. Sois pour ton peuple le mythe qui rend réels les rêves! Fais prendre conscience à toute une génération qui ne cesse de mettre en danger une terre unique par leur inconscience collective et leur insouciance coupable! Ce que ma faible voix ne peut pas dire, que votre silence éloquent en fasse écho dans le cosmos! Que les parents et amis du grand disparu trouvent ici l'expression de mes sympathies!
Emmanuel MENARD, ancien Directeur Général de la TNH Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".