Nos feux de signalisation s’éteignent, et ça dure et perdure

La plupart des feux de signalisation ne fonctionnent presque plus au niveau de différentes intersections de la capitale. Des dettes de l’État haïtien vis-à-vis de la firme d’exécution AXXIUM sont à la base de ce dysfonctionnement.

Jean Daniel Sénat
Par Jean Daniel Sénat
26 févr. 2015 | Lecture : 3 min.
À Port-au-Prince, les feux rouges sont noirs. Et ce problème ne date pas d’hier. Cette situation engendre accidents, embouteillages monstres, contraventions, etc. Elle s’introduit furtivement dans la normalité. En septembre 2014, Emmanuel Vaval, P.D.G. de AXXIUM, la firme chargée d’installer et d’entretenir les feux de signalisation, a indiqué au Nouvelliste que l’État haïtien n'a pas payé ses dettes, la cause de ce dérèglement. Pour l’heure, Emmanuel Vaval affirme que rien n’a changé. « Le statuo quo persiste, et cela en dépit des différente
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.