Martelly au pied du mur

Publié le 2013-10-16 | Le Nouvelliste

L'initiative prise par l'organisation Religions pour la Paix visant à faciliter le dialogue entre le chef de l'exécutif et les présidents des deux Chambres législatives, aux fins d'éviter une crise politico-institutionnelle le deuxième lundi de janvier 2014, pourrait contribuer à apaiser le climat politique déjà envenimé par les passions de part et d'autre. Cet espace de débat est arrivé à point nommé alors que les regards sont dirigés vers les représentants des grands pouvoirs de l'Etat qui ont rompu le dialogue depuis belle lurette. Michel Joseph Martelly, Dieuseul Simon Desras et Jean-Tholbert Alexis, respectivement chef de l'Etat, président du Sénat et président de la Chambre des députés, viennent de passer plusieurs mois sans avoir reçu aucun appel téléphonique ni aucune invitation particulière à débattre des dossiers vitaux du pays. Certaines cérémonies officielles ont été boudées par les uns et les autres pour éviter les salutations d'usage. Entre la menace de constater la caducité du mandat du tiers du Sénat élu en 2009 et celle de la vacance présidentielle, le deuxième lundi de janvier 2014, l'organisation Religions pour la Paix a-t-elle mis un bémol au sein des protagonistes ? Au moment où le dialogue est repris entre nos hommes d'Etat, des organisations de la société civile ont tiré la sonnette d'alarme, mardi, lors d'une conférence de presse à l'hôtel Le Plaza. Les Eglises catholique, protestante, anglicane, le secteur vaudou ainsi que les organisations de défense des droits humains se disent opposés au projet de constater la fin du mandat d'un tiers du Sénat le deuxième lundi de janvier 2014, qui pourrait déboucher sur le dysfonctionnement du Parlement. Ces organisations ont choisi le bon moment pour mettre la pression sur le pouvoir exécutif en mettant l'emphase sur le respect des acquis démocratiques et constitutionnels. Des professeurs d'université, des hommes d'affaires et d'autres personnalités ont soutenu cette démarche de la société civile pour faire échec à l'interprétation erronée de l'entourage du président des articles 85 et 231 de la loi électorale de juillet 2008 traitant du mandat du tiers du Sénat élu en 2009. Comment les partis politiques, les organisations de défense des droits humains, les représentants des Eglises, d'autres organisations de la société civile ainsi que d'éminents juristes peuvent-ils se tromper sur l'interprétation de deux articles d'une loi par rapport à l'entourage du chef de l'Etat ? En passant au peigne fin l'ensemble des signataires de la déclaration de l'hôtel Le Plaza, il y a lieu de dire que les représentants de toutes les forces vives du pays étaient présents, à quelques rares exceptions. Martelly va-t-il profiter de cet espace de dialogue pour trouver une solution sur le dossier de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif, la loi de finances et préparer la voie à un pacte de gouvernabilité pour le reste de son mandat ? Sans faux-fuyant ?
Lemoine Bonneau lbonneau@lenouvelliste.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".