Réinventer Livres en folie

Publié le 2012-06-08 | Le Nouvelliste

Livres en folie a 18 ans accomplis, depuis le jeudi 7 juin, au moment où le dernier acheteur a reçu son livre, deux heures après la fermeture officielle de la plus grande foire dédiée aux livres et à la lecture. 18 ans cela se fête, cela implique aussi de nouvelles résolutions. Livres en folie est majeur et doit mettre le cap sur des changements indispensables pour assurer sa survie. Max Chauvet, initiateur de la foire, annonce un big bang. Un renouvellement du modèle. Un nouveau Livres en folie pour l'an prochain. La première décision, et tout le monde en convient, consistera à introduire un ticket-modérateur. Un droit d'entrée qui permet, non pas de réduire l'affluence mais de la contrôler. Pas un obstacle pour disqualifier quiconque, mais un filtrage pour attirer, avant tout, ceux qui s'intéressent aux livres. Deuxième résolution, Livres en folie doit mieux s'occuper de ses auteurs. Les vraies vedettes de la foire étaient un peu délaissées sur la cour du Parc entre coup de vent, chaleur, poussière et cette cohue qui n'en finissait pas lors de la 18e édition. Les auteurs sont les VIP de la foire. Leur traitement doit être à la hauteur de la réputation de Livres en folie. Les maisons d'édition et les distributeurs qui les représentent ont péché. Des ruptures de stock trop tôt survenues, des livres qui n'ont pas été présents du tout, des mauvais livres mis en vente. Une orange pourrie fausse la réputation de tout un panier de beaux fruits. Il ne s'agit pas de censurer ou d'imposer une sélection, il faut de toute urgence, simplement, récompenser les bons livres, les livres bien faits, le travail fini et le talent. Inciter toute la chaîne du livre à viser l'excellence, tel devrait être la troisième résolution pour baliser la 19e édition en 2013. Même l'acte de vente, la principale motivation de la foire, mérite d'être repensé. 130 auteurs en signature et 1368 livres en vente, aucun autre événement ne propose mieux. Loin de là. Sauf nos marchés. Dans nos marchés, il est aisé de choisir et d'acheter. Livres en folie doit permettre aux auteurs de mieux présenter et défendre leurs publications. Plus de vente en ligne aussi. Le labyrinthe de l'achat à Livres en folie doit être mis à mort ou il tuera la foire. La quatrième résolution consiste à révolutionner l'achat à Livres en folie. Pour revenir aux auteurs, aux maisons d'édition et aux distributeurs, il leur revient d'animer la foire aux idées qui doit précéder et accompagner la foire. Il n'est pas normal qu'un livre soit mis en vente sans que la presse ne reçoive des exemplaires promotionnels, ni de dossier de presse, aussi mince soit-il. Pour la majorité des nouveaux livres, les journalistes ne disposent pas d'une notice, pas même d'une photo et d'une note biographique de l'écrivain. Le rapport entre la presse et les livres doit changer, cinquième résolution. La Quinzaine du livre, innovation majeure depuis deux ans, doit se renforcer. Haïti doit pouvoir bénéficier autour du pivot qu'est devenu Livres en folie d'une vraie quinzaine culturelle. Intense, bouillonnante, décentralisée. Les auteurs doivent s'en servir pour se présenter et défendre leur oeuvre. Les écoles, les universités, les médias, les villes de province doivent s'en approprier. La culture dans toute sa diversité doit être à l'honneur pendant ces quinze jours. Ambitieuse sixième résolution. La septième résolution, la plus importante, vous revient chers lecteurs et lectrices. Faites nous part de vos griefs et suggestions. C'est avec vous et pour vous que Livres en folie doit se redéfinir.
Frantz Duval duval@lenouvelliste.com Twitter:@dalfaz Retrouvez les éditos et les grands titres du Nouvelliste commentés chaque matin, entre 7 h et 8 h, sur Magik 9 (100.9 FM) ou www.magik9haiti.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".