Ma mère, mon inébranlable appui

Société -

Je suis né au sein d'une famille de la  classe moyenne, dans un pays où le pain manque dans beaucoup de foyers. Ma mère fut enseignante et mon père fonctionnaire à la Téléco, la compagnie téléphonique nationale à l´époque. Je grandis à Port-au-Prince, la capitale d'Haïti, dans une maison située non loin du palais présidentiel qui, à ce moment, était occupé par un général, d'une stature imposante, débordant de vitalité et dont la réputation était celle d´un amant des festins. Aîné...

Fort-Liberté, un joyau caché

Société -

Par Djinno Voigt

Il m'arrive parfois de rêver de Fort-Liberté comme étant la plus belle et la plus importante ville d'Haïti. Certains peuvent qualifier mon rêve de folie ou d’illusion profonde, mais il n'est pas interdit d'être parfois chauvin. Quand on considère ses potentialités, Fort-Liberté pourrait devenir cette ville de rêve.
Non seulement c’est une ville historique, mais elle a les qualités d'une ville balnéaire où le tourisme peut prendre différentes formes. Ce...

L’analyse de l’état de la décentralisation haïtienne à partir de la théorie de décentralisation : le constat d’un effet d’affichage (Première partie)

Société -

Cet article analyse l’état de la décentralisation haïtienne à travers la théorie de décentralisation en mettant l’accent sur notamment la théorie de Charles Roig. Il passe en revue le socle juridique haïtien qui tend à établir une gouvernance par la décentralisation en commençant par la loi constitutionnelle du 29 mars 1987 pour arriver aux derniers instruments juridiques (les lois, les décrets du Conseil des ministres, les arrêtés présidentiels, etc.) portant sur l’organisation et le fonc...

Yon neyolojis kòm altènativ pou yon konsèp ki bay difikilte nan lang kreyòl

Société -

Tout lang sou latè reflete sa k ap pase nan yon kilti, se pou sa yo defini lang kòm yon eleman kiltirèl. Kòm yon lang se yon pwodiksyon sosyal ki dinamik, menm jan li pran nesans, li transfòme nan entèraksyon k ap fèt nan mitan moun anndan yon sosyete epi li ka disparèt tou. Tousa montre kouman yon lang se yon sistèm k ap bouje, ki ka chanje oswa k ap evolye nan relasyon k ap devlope ant moun ak moun, ant gwoup sosyal ak gwoup sosyal.

Nan peyi Ayiti pandan trant dènye lane yo, li...

45 ans déjà: Coup d'oeil sur le parcours singulier des ingénieurs agronomes sortis de la FAMV en 1975

Société -

"Le bonhomme apprendra cette histoire à son fils. Et ce jour solennel ne reviendra jamais, d'aujourd'hui jusqu'à la fin du monde, sans qu'on se souvienne de nous, de notre petite bande, de notre heureuse petite bande de frères!".

(William Shakespeare)

De la cérémonie de graduation organisée par la Faculté d'Agronomie et de Médecine Vétérinaire (FAMV) en 1975 à aujourd'hui, 45 années se sont écoulées. Pas 45 jours ni 45 semaines, ni même 45 mois, mais bien quara...

Tique : ce vecteur quasi méconnu des Haïtiens

Société -

Ce petit arthropode faisant partie de l'ordre d'arachnide acarien est un ectoparasite des vertébrés.Les tiques sont la deuxième plus grande famille des vecteurs après les moustiques et elles sont capables de transmettre d’innombrables maladies infectieuses d’ordre bactérien et viral tant aux animaux qu'aux être humains.

Les infections qu’elles transmettent peuvent être aussi mortelles et parfois même plus que celles transmises par les moustiques et elles sont consid...

 Séance de consultations publiques sur les travaux de Requalification des Fronts Bâtis du Centre Historique du Cap-Haïtien

Société -

Le mercredi 15 décembre 2020, l’Unité technique d’exécution du ministère de l’Économie et des Finances (UTE/MEF) a organisé dans les locaux de la Chambre de commerce et des professions du Nord, une séance de formation et de consultations publiques sur les travaux de Requalification des fronts bâtis du centre historique de la Ville du Cap-Haïtien.

Cette initiative intervient en prélude au lancement des travaux de requalification des fronts  bâtis de la rue 16 du centre-vi...

Inclusion scolaire des enfants handicapés: entre garanties juridiques et déni des autorités

Société -

27 Novembre 2020

Chaque année, pour clore l’année scolaire, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) prend des dispositions pour que les élèves handicapés subissent les examens officiels d’État comme leurs pairs non handicapés. Par élèves handicapés, on se réfère aux enfants et jeunes ayant une déficience qui peut être physique, visuelle (aveugle ou malvoyant), auditive (particulièrement ceux qui sont sourds) ou psychosociale dont...

Le Collectif pour les droits à la santé sexuelle et reproductive exige le respect des droits des femmes

Société -

En Haïti, les violences faites aux femmes sont endémiques, systémiques et structurelles. Elles sont transversales à tous les secteurs de la vie nationale. Particulièrement dans le domaine de la santé, ce, nonobstant la consécration par la Constitution de 1987 du droit à la santé, de l’égalité des sexes et de l’interdiction de la discrimination sous quelque forme que ce soit.

Malgré un plan directeur décennal de santé prévoyant une place centrale aux droits à la santé sexuelle et...

Petite-Rivière-de-l’Artibonite compte aussi des jeunes qui s’engagent contre les violences à l’égard des femmes

Société -

Dans le cadre de ses activités pour les 16 jours d’activisme contre les violences faites aux filles et aux femmes, une délégation de l’Observatoire de la jeunesse haïtienne grâce au support de l’ONUFemmes, s’était rendue à Petite-Rivière-de-l’Artibonite, le dimanche 6 décembre 2020, pour la réalisation d'une formation sur la masculinité positive au profit des chauffeurs de taxi moto de cette commune.

L’Observatoire de la Jeunesse haïtienne qui avait choisi cette ann...

Le forum haïtien pour la paix et le développement durable (FOHPDD) a lancé "le Dialogue interhaïtien le 28 novembre dernier

Société -

Ce samedi 28 novembre 2020 a marqué le lancement du noble projet Dialogue interhaïtien. De nombreux acteurs, dont des professeurs d’université, entrepreneurs et professionnels d’horizons divers et évoluant dans plusieurs pays, ont pris part à cet évènement. Ce lancement inaugural en virtuel- émaillé d’une présence diversifiée d’Haïtiens du terroir et de la diaspora, dont la France, l’Angleterre, les USA et bien d’autres pays - a donné le bon signal du cachet inclusif prôné par le FOHPD...

JL Fine shoes SA : le métier de cordonnier, une renaissance incontournable en Haïti

Société -

Ruben SANON

Après la fermeture de plus de 90 usines de production dans le pays, notamment celles de BATA et de STEP OVER et au lendemain du départ des Duvalier, la société haïtienne allait entrer dans une ère de dépendance vers l’extérieur. Toutes les composantes de la production nationale étaient aux abois. Le métier de cordonnier n’y était pas de son côté épargné. Pourtant, dans les années antérieures, la cordonnerie haïtienne a connu un essor exceptionnel. C’étai...

La dialectique formation-production/un véritable cauchemar

Société -

 Pour introduire notre présentation sur un thème d'une si grande sensibilité et portant sur une question aussi vitale pour l’économie d’un pays, nous voulons centrer notre intervention sur des aspects essentiels de la formation dans ses rapports de complémentarité avec la production en faisant certains commentaires en vue de faire comprendre aux lecteurs les éléments déterminants de la problématique combinée de formation et de production en Haïti :

Une sorte de dich...

Fêtons avec les Sœurs de Sainte-Anne : 75 ans de présence en Haïti

Société -

Fondée en 1850 par Marie-Esther Blondin (en religion, "Mère Marie-Anne"), à Vaudreuil, une banlieue de Montréal, au Canada, la Congrégation des Sœurs de Sainte-Anne œuvre au service des enfants, des jeunes et des plus démunis. Elles se donnent pour mission d'offrir une éducation de qualité à toutes et à tous partout où elles sont appelées.

En dépit d'un début difficile en 1944, à Saint-Louis du Sud, où elles ont posé leurs bagages de pèlerin, un 28 septembre, les Sœurs de Sai...

Hommage au Bâtonnier Monferrier Dorval

Société -

Chers consœurs et confrères,

Comment porter une parole aujourd’hui autour du Bâtonnier Monferrier Dorval si ce n’est d’abord pour réclamer que justice soit rendue, sans considération de statut, de rang ou de fortune, contre tous ceux qui ont leurs mains impies trempées dans son sang ? Les interventions de deux de nos anciens bâtonniers, Me Stanley Gaston et Me Gervais Charles, en ont rappelé avec force l’exigence. Elles nous ont également éclairé sur les stratégies et mécanis...