Le Japon remet du matériel au ministère de l’Agriculture

L’ambassadeur du Japon, Mitsuaki Mizuno, lors d’une cérémonie tenue à la salle de conférence du ministère de l’Agriculture, à Damien, le 3 septembre dernier, a remis un important lot de matériel agricole au ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural, Bredy Charlot. Composé de vingt-deux tracteurs agricoles et d’une foreuse, ce matériel, selon le ministre, devrait contribuer à l’amélioration de la productivité agricole et à la revitalisation des zones rurales par le désenclavement des routes agricoles.

Publié le 2021-09-06 | lenouvelliste.com

Un nouveau lot d’équipements est à la disposition du ministère de l’Agriculture. La remise de ces engins a été effectuée en présence de plusieurs hauts cadres des ministères de l’Agriculture et des Travaux publics, deux institutions publiques concernées par cette dotation hors projet suite à l’échange de notes du 28 octobre 2018 entre les autorités haïtiennes et nipponnes. Cet appui rentre dans le cadre d’un programme économique et social soutenu par le Japon à hauteur de 500 millions de yens, soit 4.4 millions de dollars américains repartis en deux parties égales entre les ministères de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR) et des Travaux publics, Transports et Communications (MTPTC).

Le ministère de l’Agriculture a fait savoir, qu'il s’agit d’un lot de vingt-deux tracteurs agricoles, d’une foreuse et des accessoires nécessaires pour le fonctionnement de ces machines. Lors de la cérémonie, tandis que la foreuse est déjà à l’œuvre dans les départements du Nord et du Nord-Est, notamment dans le cadre du projet de la remise en eau du système d’irrigation de la Tannerie à Grand-Pré dans la commune de Grande-Rivière du Nord,  les tracteurs étaient encore dans l’enceinte du ministère de l’Agriculture.

« Grâce à cette foreuse, le projet de la Tannerie avance à grands pas », avise le ministre de l’Agriculture, ajoutant que ce projet devrait contribuer, à terme, à l’irrigation de 3 000 hectares de terre dans la localité de Grand-Pré et dans les communes de Milot et de Quartier-Morin.

La partie allouée au ministère des Travaux publics doit permettre l’achat d'engins lourds pour la construction de routes agricoles. En plus de l’augmentation des surfaces cultivables, l’amélioration de la productivité des agriculteurs, par ricochet, l’augmentation de la production agricole, ce don vise également à revitaliser les zones rurales par le désenclavement des routes agricoles dans diverses régions du pays.

L’ambassadeur du Japon, Mitsuaki Mizuno, tout en souhaitant une bonne gestion de ce matériel, se montre plutôt imbu du poids du secteur agricole dans l’économie du pays. Il croit que cet appui devrait, entre autres, contribuer à un accroissement de la disponibilité alimentaire dans le pays et du même coup participer à l’amélioration de la sécurité alimentaire de la population haïtienne. Il en a profité pour garantir l’appui de son pays à Haïti dans son cheminement vers le développement durable, notamment dans l’atteinte de l’Objectif deux des ODD qui concerne l’éradication de la faim, l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition, et la promotion de l’agriculture durable.

Remerciant le peuple japonais pour ce don, le titulaire du ministère de l’Agriculture promet que ce matériel a été confié à des cadres soucieux et seront mis au profit d'agriculteurs de plusieurs régions du pays. Avec la foreuse, le ministre promet de continuer à installer un peu partout dans le milieu rural haïtien des systèmes de pompage solaires afin d’en garantir la disponibilité de l’eau.



Réagir à cet article