De nouvelles plaques d’immatriculation disponibles peuvent se retirer à partir du 1er octobre à la DGI

Publié le 2021-09-03 | lenouvelliste.com

« 750 000 nouvelles paires de plaques d’immatriculation pour les véhicules et 500 000 pour les motocyclettes sont actuellement disponibles », a annoncé la Direction générale des impôts (DGI) dans un avis en date du 30 août 2021. La distribution de ces nouvelles plaques se fera  dès le premier octobre prochain, date marquant le début de la nouvelle année fiscale.   

« Tous les contribuables (propriétaires/ chauffeurs de véhicules) sont invités à retirer leurs plaques d’immatriculation à partir de la date susmentionnée en vue de se conformer aux dispositions des articles 21 et suivant du décret du 26 mai 2006 relatif à l’immatriculation et à la circulation des véhicules », a indiqué la DGI. Ce décret interdit strictement, entre autres, la circulation des véhicules sans plaques d’immatriculation.  

Toutes les anciennes plaques d’immatriculation vont être remplacées, d’après le responsable de l’Unité de communication et des relations publiques (UCRP) de la DGI, Huguens Lubin, sauf les plaques d’immatriculation de la catégorie « Officiel » puisqu’elles font partie de la nouvelle commande. Au début du mois de février, la DGI avait annoncé 2 000 plaques d’immatriculation disponibles dans la catégorie « Officiel ». « Les plaques d’immatriculation Officiel de couleur jaune font partie des nouvelles commandes », a précisé le coordonnateur de l’UCRP. 

En ce qui concerne la quantité des plaques d’immatriculation disponibles, le coordonnateur de l’UCRP assure que le nombre de 750 000 est amplement suffisant. « Le parc automobile haïtien n’a même pas encore atteint le chiffre de 750 000 automobiles », a soutenu Huguens Lubin. Toutefois, la répartition des 750 000 paires de plaques d’immatriculation pour les véhicules par catégorie n’a pas été dévoilée. C’est pareil pour les 500 000 paires de plaques d’immatriculation pour les motocyclettes. Souvent, il arrive lors de la distribution des plaques d’immatriculation que des propriétaires et des chauffeurs ne trouvent pas de plaques d’immatriculation disponibles pour une catégorie spécifique quand ils sont allés retirer les leurs.

Avec l’arrivée de ces nouvelles plaques d’immatriculation à la DGI, l’État aura la possibilité de corriger le désordre constaté dans la distribution des plaques d’immatriculation où des voitures circulent avec des plaque d’immatriculation de la catégorie EL (Engin lourd) et des véhicules privés avec des plaques d’immatriculation de catégorie TM (Transport des marchandises). Ce sera aussi l’occasion de résoudre définitivement le problème de la rareté des plaques d’immatriculation qui a perduré dans le pays.  



Réagir à cet article