Séisme: le Rotary club de Port-au-Prince et la Faculté des infirmières de Léogâne au chevet des victimes 

Publié le 2021-09-02 | lenouvelliste.com

Le Rotary club de Port-au-Prince, club doyen, et la Faculté des sciences infirmières de Léogâne (FSIL) se sont rendus dans le département des Nippes les 20 et 27 août derniers. L’initiative a été prise par le président du Rotary club, Me Patrick Woolley, et la doyenne de la faculté, le Dr Hilda Alcindor. Les volontaires se sont rendus respectivement à Abricot, une localité de la commune de L'Azile et Barreau, une localité de la ville d’Anse-à-Veau. Les deux entités ont organisé deux cliniques mobiles dans les deux localités et distribué des rations sèches aux sinistrés. 

Marie Naude Charles, membre du Rotary club, a confié au journal que les soins ont été prodigués à la fois aux victimes du séisme et à d’autres personnes qui en avaient besoin. « Nous avons soigné des enfants, des bébés et des adultes. Certains bénéficiaires ont des fractures, d’autres souffrent d’hypertension artérielle, de diabète, entre autres problèmes de santé », a-t-elle ajouté. 

Selon Mme Charles, plusieurs centaines de personnes ont pu bénéficier des soins. « Pour la clinique mobile du 20 août, nous  étions à L'Azile ( Abricot). Nous avons ausculté et soigné au total 322 personnes dont une a été référée et transférée à  l'hôpital Saint-Boniface de Fond-des-Blancs. Nous avions enregistré 45 cas d'hypertension arterielle, 2 cas de patients avec une hyperglycémie, 29 patients avec des plaies pour lesquelles nous avions fait des pansements, 4 cas de fracture de la jambe, 176 cas avec d’autres problèmes comme  gastrite, infection vaginale ou urinaire », a-t-elle détaillé. 

« Pour la clinique mobile du 27 août, nous étions  à  Anse-à-Veau, section communale de Baconnais- Barreau.  Nous avions eu un total de 260 patients parmi lesquels 33 cas d'hypertension artérielle, 18 cas d’infection génito-urinaire, 33 cas de  gastrite, 14 cas de problèmes cutanés, 13 cas de grippe, 13 cas d’anémie, 16 cas de parasitose intestinale, etc. De ces 260 patients, 16 étaient hospitalisés chez un "médecin feuille" (médecin traditionnel) de la zone. Ces derniers ont eu des fractures lors du séisme. Un orthopédiste a pu leur prodiguer des soins », a-t-elle poursuivi. 

Plus loin, Marie Naude Charles a indiqué que des rations sèches ont été distribuées à plus de 500 personnes. Les responsables du Rotary club de Port-au-Prince ont remercié les supporters qui leur ont permis de distribuer ces rations aux familles sinistrées. Le club se prépare à se rendre dans d’autres régions reculées du pays afin de voler au secours de victimes. « L’idée, c’est de se rendre dans des zones éloignées, là où les problèmes sont criants », a fait savoir l’un des membres du club.



Réagir à cet article