Séisme: 1 941 morts, plus de 9 900 blessés, le bilan s'alourdit

Le bilan du tremblement de terre qui a ravagé, samedi dernier, les départements du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse s’alourdit d’heure en heure. Si ces dernières quarante-huit heures les sauveteurs ont pu extraire des décombres 34 personnes vivantes, le bilan provisoire des pertes en vies humaines est passé ce mardi à 1 941 morts. Plus de 9 900 blessés et 60 759 maisons détruites ont été enregistrés, selon la Direction de la protection civile (DPC).

Publié le 2021-08-17 | lenouvelliste.com

Le pays continue d'enregistrer les victimes du séisme du samedi 14 août 2021. « Le nouveau bilan humain du tremblement de terre s’élève à 1 941 morts : 1 597 dans le Sud, 205 dans la Grand'Anse, 137 dans les Nippes et 2 dans le Nord-Ouest. Plus de 9 900 blessés ont été enregistrés dans les départements du Sud, des Nippes et de la Grand'Anse. Ce bilan reste très partiel », a fait savoir la Direction de la protection civile dans son dernier rapport publié le mardi 17 août.

« Au moins 34 personnes ont été extraites vivantes des décombres ces dernières quarante-huit heures. Les équipes de sauvetage sont toujours à pied d’œuvre dans les trois départements les plus touchés et sont en train d’être renforcées par d'autres équipes étrangères en cours de déploiement », a précisé la DPC.

Les chiffres grimpent aussi en ce qui concerne les dégâts matériels. « Pour ce qui est de l’habitat, 60 759 maisons sont détruites et 76 121 maisons endommagées dans les 3 départements les plus affectés (Sud, Grand’Anse et Nippes). De nombreux bâtiments publics (hôpitaux, écoles, hôtels, églises, entreprises privées…) ont subi des dommages ou se sont effondrés. Plus de 136 800 familles sinistrées déjà enregistrées dans les 3 départements les plus touchés, alors que les évaluations se poursuivent », a rapporté la Direction de la protection civile.

« 684 400 personnes ont besoin d'une assistance humanitaire d'urgence dans les 3 départements les plus touchés par le séisme. Cela représente environ 40% de la population de ces 3 départements, qui est de 1.6 million de personnes », a souligné la DPC, ajoutant que vingt-cinq structures sanitaires sont affectées sur les trois départements. Les blessés graves ont été référés à Port-au-Prince et les blessés légers ont été pris en charge par une équipe d'environ 80 professionnels de santé déployée par le secteur.

Selon les détails de la DCP, plusieurs bâtiments ont été détruits ou endommagés. De nombreuses maisons ont les murs fissurés dans les départements du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse, a-t-elle fait savoir. Les premières évaluations du bâti, qui se poursuivent sur le terrain, font état de 30 122 maisons détruites et 28 593 d’autres endommagées dans le département du Sud. Dans le département des Nippes, 14 348 maisons ont été détruites et 14 898 maisons endommagées. 16 289 maisons détruites et 32 630 maisons endommagées dans le département de la Grand'Anse.

Les réponses du gouvernement après la catastrophe se font encore attendre. « La situation humanitaire est très préoccupante. La population fait face à des besoins humanitaires urgents. Le gouvernement, grâce notamment au support de certains partenaires nationaux et internationaux, a déjà déployé des équipes de secours, de sauvetage et de recherche sur le terrain », a fait savoir la Primature mardi sur son compte Twitter.

Pour sa part, le Premier ministre a indiqué qu’il « est impérieux d’assurer une meilleure coordination de l’aide en vue d’une meilleure efficacité. Le gouvernement a mis en branle des structures qui doivent être renforcées en vue de faciliter une meilleure réception et distribution de l’aide en Haïti. Le travail reste énorme. Une fois de plus, le gouvernement salue l’élan de solidarité et d’entraide sans lequel il nous aurait été difficile d’intervenir rapidement pour secourir les victimes ».

La DPC a par ailleurs rappelé à la population qu’elle doit s’attendre à des répliques à la suite du séisme de magnitude 7.2 du 14 août 2021 qui a eu lieu à 13 km au sud-est de Petit-Trou de Nippes, département des Nippes, à 10 kilomètres de profondeur. « Une extrême vigilance est requise en ce qui concerne les maisons fissurées, notamment en raison des pluies qui pourraient s'abattre sur le pays », a alerté la Direction de la protection civile.



Réagir à cet article