Wilson Edouard aux commandes du MTPTC

Le Premier ministre Ariel Henry, moins de vingt-quatre heures après son investiture à la Primature, a procédé, ce mercredi, à l'installation de Wilson Edouard, ancien directeur général du ministère des Travaux publics, Transports et Communications,  dans  sa nouvelle fonction. Le  nouveau titulaire de cette importante institution promet de tout mettre en œuvre pour continuer les  travaux entamés sous l'impulsion de son prédécesseur afin de doter le pays des  infrastructures de base indispensables à son développement.

Publié le 2021-07-21 | lenouvelliste.com

Tous les  travaux entrepris par son prédécesseur seront achevés, telle est l'une des  promesses  faites par le nouveau titulaire du MTPTC dont  la  cérémonie de prise de fonction s'est déroulée ce mercredi dans les locaux de l’institution à Delmas. Promu ministre après une longue carrière  dans cette boite, M. Edouard a mis un accent particulier sur la route reliant Gonaïves  à Anse-à-Foleur, laquelle, dit-il, est à une phase assez avancée. En tant que  le voulait le défunt président  assassiné, Jovenel Moïse, le ministre donne la garantie que toutes  les  dispositions seront prises pour achever cette infrastructure qui desservira plusieurs communes des  départements de l'Artibonite et du Nord-Ouest.

Monsieur Édouard a insisté  sur la  nécessité de poursuivre le chantier entrepris au niveau de Morne-Chien dans le bas Nord-Ouest. Des  cinq kilomètres concernés, 3,5 sont  déjà achevés et des  dispositions seront prises rapidement pour terminer cet ouvrage afin de mitiger les  risques d'accidents au niveau de ce tronçon qui dessert les  communes de Baie-de-Henne, de Bombardopolis, du Môle Saint-Nicolas et de Jean-Rabel.

Le nouveau ministre se montre  très imbu des  chantiers en cours. D'ailleurs, il a gravi différents  échelons dans cette boîte  jusqu'à devenir secrétaire d'État  aux Travaux publics et plus récemment directeur général  de ce ministère. Ainsi, il  croit important de saluer les  initiatives prises par l'ancien ministre, surtout sur le plan énergétique. En plus des  infrastructures routières, le ministre promet de se pencher sur la  construction des  centrales thermiques en cours. Il  affirme que quatre des centrales promises par Jovenel Moïse sont  complètement terminées et leur  inauguration se fera sous peu, à savoir les  centrales de Carrefour, de Port-de-Paix, de Sainte-Philomène au Cap-Haïtien et de Carice.

Mention spéciale  pour celle  de Carice, car de l'avis de Wilson Edouard, il faut d'abord y construire le réseau de distribution pour alimenter la ville.  Ainsi promet-il de ne rien ménager pour aboutir à l’électrification de cette commune du Nord-Est.

Au cours de cette cérémonie, le Premier ministre  Ariel Henry a eu  une pensée spéciale pour le ministre sortant Joiséus Nader, qu’il décrit comme un  rude travailleur. Il  exhorte, par ailleurs, son successeur à tout faire pour continuer à desservir la population afin qu’elle reprenne confiance dans  l'existence d’un État serviteur.



Réagir à cet article