Les chocolateries Askanya

Corine J.S. Symietz, un pari pour l'emploi

Corine Joachin Sanon Symietz, ingénieure industrielle, détentrice d’une maîtrise en gestion des affaires de prestigieuses universités américaines, abandonné gros salaire et voyages autour du monde. Elle a quitté sa zone de confort pour atteindre un objectif qu'elle s'était fixé: transformer une denrée haïtienne pour créer des emplois en Haïti. Le coup de cœur de la patronne des chocolateries Askanya : le cacao

Publié le 2017-03-24 | Le Nouvelliste

National -

Corps de femme, visage d’enfant, Corinne Joachin Sanon Symietz, 31 ans, après un bonsoir d’une voix éraillée par une grippe, dépose une pastille de menthe sur la langue, peu avant 15 heures, le jeudi 17 mars 2017. Foulard au cou, « neck pilow » accroché à son sac à la main gauche, la jeune femme de 1 m 62 prend place avec la petite équipe du journal dans un tout terrain location.« C’est un voyage de plus de cinq heures pour arriver à Ouanaminthe », prévient-t-elle avant de quitter la maison de son grand père au Canapé-Vert pour une immersion dans l’une de ses passions, l’un de ses objectifs : les chocolateries Askanya. Entre des sommeils sporadiques, la lecture d’e-mails, les appels pour s’assurer que des commandes sont prêtes, Corinne raconte, alors que l’on file sur la bande d’asphalte de la nationale #1, au milieu des rizières de Pont-Sondé, confie que « transformer une denrée haïtienne a toujours été un de ses objectifs pour créer des emplois en Haïti ».Son coup de cœur a été pour le cacao haïtien qui figure parmi les cinquante meilleurs au monde. Elle a mobilisé ses économies, celles de son mari Andreas Symietz et d’un autre associé, Gentile Sénat, pour lancer, en 2015, la chocolaterie installée au 75, rue Espagnol, Ouanaminthe. « C’est la maison de mes grands-parents, réaménagée que j’ai transformée en usine », indique Corine, ingénieure industrielle, licenciée de la prestigieuse université de Michigan et détentrice d’une maîtrise en administration des affaires de Wharton School of Business-Université de la Pennsylvanie. Pour l’équipement, la formation du personnel, Corine confie avoir eu recours au service d’une consultante aux compétences reconnues, Chloé Doutre Roussel. Les chocolateries Askanya, aujourd’hui, c’est une production mensuelle de 3 000 tablettes de chocolat de 55 grammes. La capacité de production installée peut permettre d’atteindre les 6000 tablettes si la génératrice fonctionne 24/24, explique Corine, le lendemain, à l’usine qui génère 10 emplois directs, 25 emplois à mi-temps. Il faut, à cela, ajouter les revenus pour 3 000 planteurs de cacao, réunis au sein de la Fecano qui vendent 2 tonnes de cacao à la chocolaterie. Le même volume, 2 tonnes, est acheté de quelque 300 producteurs de rapadou, détaille Corine au moment d’étaler quelques-unes de ses créations, dont le chocolat noir Minuit, 60 % de cacao, Paradis, 47 %, Wanga Nègès, 50 % de cacao. « Nous produisons un cacao haut de gamme », soutient Corine, fière du branding de ses produits et du dynamisme de l’équipe chargée des relations publiques. « Mon objectif est d’être millionnaire en gourdes », confie Corine qui partage sa vie entre New York, Port-au-Prince et Ouanaminthe afin d’atteindre son objectif de créer des emplois dans l’économie d’Haïti, pour aider les gens à sortir de la dépendance économique. La jeune femme d’affaires, qui parle de création d’emplois, d’efforts pour créer de la valeur ajoutée, pour remembrer, renforcer d’autres filières agricoles, n’accuse pas le coup, elle qui travaille à Ouanaminthe où, chaque vendredi se dessine la dépendance d’Haïti vis-à-vis de la République dominicaine. Tout ou presque tout vient de Dajabon, un marché qui n’est binational que de nom. Il n’y pas de réciprocité. Produire n’est pas facile. Mais il faut risquer ce pari, prendre des risques calculés,renoncer à sa zone de confort, explique cette jeune femme d’affaires née à Washington le 10 septembre 1985, ancienne élève de l’Institution Sacré-Cœur, de la première année jusqu'en terminale. La situation financière de Corine, après sa licence en génie industriel, puis sa maîtrise en gestion des affaires, était confortable. Elle indique avoir travaillé entre autres pour l’Oreal USA, au département maquillage en 2004. Corine a aussi vendu ses services à Northrop Grumman Space Technology en 2003 dans le département satellite de cette entreprise américaine fabriquant des équipements militaires. « Avec ma maîtrise en poche, je gagnais dans les 125 000 dollars us l’an », raconte la jeune qui parle couramment six langues, dont le français, le créole, l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le mandarin. À l’approche de ma trentaine, j’ai atteint certains de mes objectifs comme décrocher une maîtrise, parler plusieurs langues, visiter, en attendant, une soixantaine de pays, confie Corine Joachin Sanon Symietz, soulignant qu’elle s'adonne maintenant à l'atteinte de son objectif de créer des emplois en Haïti. Entre-temps, en attendant, Corine, qui se consacre uniquement aux Chocolateries Askanya, fait des économies. « C’est pour cela que je connais les codes de sécurité de tous les wifi de mes amis et des hôtels où je séjourne », confesse avec un large sourire cette jeune femme d’affaires pressée, méthodique, exigeante et perfectionniste. Elle est un bout de femme en chocolat, notre or noir", dit dans son dos une collaboratrice...

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".