Prix poésie de la Société du Samedi Soir 2021

Guecelyn Otilus, récipiendaire du prix poésie de la Société du Samedi Soir 2021

Publié le 2021-10-05 | lenouvelliste.com

Les trois gagnants de la quatrième édition du prix poésie de la Société du Samedi Soir sont dévoilés. Après la délibération d’un jury présidé par le poète Williamson Saint-Cyr, les responsables ont publié la liste des gagnants. Guecelyn Otilus, 22 ans a remporté haut la main le premier prix pour son poème « Éloge à la résistance », Ruthza Paul est sorti en deuxième position pour son poème intitulé « Fòs », et avec son poème « Rezistans », Luscarson Raphael est placé en troisième position.

 « Éloge à la résistance », de Guecelyn Otilus, le texte qui a gagné le prix est un hymne à la tristesse, à la nostalgie. Le poète avoue être « en mal de poésie devant les horreurs d’un pays morcelé où nos poings irascibles ont pris rendez-vous ».  Dans « Eloge à la résistance », la poésie s'élève, monte le ton, prend souvent un porte-voix pour se dire, se faire entendre et saisir le corps et l'âme. Il y a dans ce poème un chant triste. Un chant qui marque le sang, la peur et la mort. Guecelyn Otilus nous offre une poésie dont la sobriété n’a d’égale que le pouvoir d’émotion qu’elle exerce sur le lecteur.

Le lauréat propose une poésie à l’état brut, forte d’une langue étonnamment singulière où la maîtrise du contrepoint est admirable. Ce jeune poète a réussi à créer un univers qui nous invite à réfléchir sur la résistance et la réalité actuelle du pays.

« La joie était si grande que je me suis mis à pleurer, que je ne croyais pas que j'étais un gagnant encore moins le premier », s'est réjoui l’étudiant en sciences politiques. Le lauréat raconté qu’il a commencé à faire de la poésie après avoir participé aux ateliers d'écriture animés par Eliphen Jean et Jean D'Amérique.

«  La poésie a toujours été pour moi un chemin de libération, un langage particulier pour dire le monde, la rage, la  colère et surtout le rêve », a confié le poète.

« Des textes très profonds, bien travaillés, pour cette 4e édition sur la résistance. Des images et du style dans les recoins de ces strophes qu'on a lues. Il y a de la profondeur dans les mots et de la grandeur dans le combat. À la fin, c'est la littérature qui gagne, de l'espoir pour nous tous ! Je dis bravo aux gagnants ! », a déclaré le poète Pascal Apollon, membre du jury de cette édition.

Pour son poème intitulé « Fòs » Ruthza Paul est sorti en deuxième position et Louscarson Raphaël est placé en deuxième position. La remise des prix est prévue à la fin de ce mois d’octobre lors de la quatrième édition du festival Haïti En Toutes Lettres organisé par l’organisation Société du Samedi Soir.  Le premier lauréat recevra un laptop avec des livres, le deuxième lauréat recevra une tablette et un lot de livres, le troisième gagnant recevra des livres et un téléphone.

Le prix poésie de la Société du Samedi Soir est une distinction annuelle décernée par un jury de l’association qui récompense un poème de n’importe quel auteur du pays âgé entre 12 et 25 ans dans le but de promouvoir la production littéraire nationale.



Réagir à cet article