Rockfeller Vincent et Rénald Luberice démis de leurs fonctions, Ariel Henry reçoit le support du Core Group

Publié le 2021-09-15 | lenouvelliste.com

Finalement, le Premier ministre Ariel Henry a eu gain de cause dans le conflit ouvert l'opposant au ministre de la Justice et au secrétaire général du Conseil des ministres. Rockfeller Vincent a été démis de ses fonctions et remplacé par Liszt Quitel qui occupe déjà le poste de ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales. Rénald Lubérice a été lui aussi remplacé par Me Josué Pierre-Louis au secrétariat général du Conseil des ministres. Quant à Me Bed-Ford Claude, il a été remplacé depuis mardi à tête du parquet de Port-au-Prince par Me Frantz Louis Juste. Pour couronner le tout, Ariel Henry a rencontré ce mercredi les membres du Core Group.

« Je me suis entretenu avec le Core Group cet après-midi. Ensemble, nous avons, entre autres, discuté de la situation générale du pays, du relèvement et de la reconstruction de la Péninsule Sud ravagée par le séisme du 14 août », a indiqué le Premier ministre mercredi sur son compte Twitter.

Dans un communiqué publié le même jour, le Core Group apporte son support à un Ariel Henry en difficulté. « Le Core Group (composé des ambassadeurs d’Allemagne, du Brésil, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de la France, de l’Union européenne, ainsi que du Représentant spécial de l’Organisation des États américains et de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies) encourage les efforts entrepris par le Premier ministre, les acteurs politiques, et la société civile haïtienne pour trouver un accord consensuel permettant la mise en place d’un gouvernement inclusif et d’accélérer le retour à un fonctionnement normal des institutions démocratiques par la tenue d’élections », lit-on dans le communiqué.  

Les membres du groupe, ajoute le communiqué, « encouragent l’ensemble des forces vives de la Nation à s’engager sur la voie d’un dialogue constructif, fondé sur les principes de la démocratie, afin de préserver la cohésion nationale et de permettre au pays de reprendre son chemin vers la stabilité politique. »

Le Core Group a dit réitérer « de plus leur appel à ce que toute la lumière soit faite sur l’assassinat du Président de la République Jovenel Moïse et que ses auteurs soient recherchés et traduits en justice, dans le respect des principes de l’état de droit. »



Réagir à cet article