Séisme/ Impact/ Tourisme                                  

Abaka Bay Resort ouvert et fonctionnel                

Les cocotiers ont tourné la page du « sezisman » provoqué par les ondes sismiques du 14 août. Tels des géants, ils montent la garde et protègent le sable où Abaka Bay Resort, à Ile-à-Vache, au sud d’Haïti, offre l’une des plus belles plages du pays.                                                

Publié le 2021-09-10 | lenouvelliste.com

Les cocotiers ont tourné la page du « sezisman » provoqué par les ondes sismiques du 14 août. Comme des géants, ils montent la garde et protègent le sable où se trouve Abaka Bay Resort, à Île-à-Vache, au Sud d’Haïti.                                    

En dépit des dommages importants subis par six chambres, l’hôtel est pleinement opérationnel et fonctionnel avec 23 chambres, a confié Dinah Lubin Sajous. Inoccupé le jour du séisme, l’hôtel devait recevoir des clients le jour d’après. « Dieu merci, des clients venaient de partir et d’autres allaient arriver le 15 août. Nous sommes reconnaissants à Dieu que nous n’ayons pas eu de perte en vie humaine. Notre personnel se porte bien », a-t-elle indiqué.

Dinah L. Sajous est fière qu’Abaka Bay Resort soit un havre de paix, un must, visité par des stars en vacances en Haïti dont le basketteur américain Dwane Wade, sa femme Gabriel Union, d’autres célébrités dont la designer Donna Karan ou par des personnalités connues comme l’ex-président américain, Bill Clinton. 

Dinah L. Sajous se réjouit aussi des sourires et des remarques de clients satisfaits au terme de séjours dans cet hôtel de plage où le temps laisse parfois l’impression de s’arrêter entre les ressacs des vagues et la mer qui lèche la bande de sable blanc de la plage.

Les remarques sur Triple Advisor qui vantent la beauté du site, le service, la cuisine sont comme des étoiles dans les yeux de Dinah Sajous qui s’accroche, en dépit des adversités des trois dernières années à son projet.                                                                     

La situation sociopolitique du pays et l’insécurité à Martissant ont étranglé le secteur touristique dans le Sud qui a trouvé un bol d’air dans la liaison Cayes-Port-au-Prince instaurée par la compagnie aérienne Sunrise Airline, a expliqué Dinah L. Sajous qui regarde l’avenir avec foi, malgré les défis…



Réagir à cet article