Rencontre/Ariel Henry

Rétablissement de la sécurité, accord politique, nouveau CEP… parmi les priorités du secteur privé

Publié le 2021-07-28 | lenouvelliste.com

Plusieurs organisations du secteur privé des affaires, lors d’une réunion avec le Premier ministre Ariel Henry mardi 27 juillet, ont communiqué ce qui pourrait être vu comme une feuille de route des priorités face à cette crise multiforme. Pour la Chambre de commerce et d'industrie de l'Ouest (CCIO), l’AmCham Haïti et l’Association des industries d'Haïti (ADIH), il faut « combattre l’insécurité qui demeure une priorité, libérer les axes principaux qui traversent le pays ».

Au plan politique, il est impératif de « trouver un accord politique avec tous les acteurs concernés », a confié au Nouvelliste le président de la CCIO, Laurent Saint-Cyr, mercredi 28 juillet 2021. « Nous réitérons notre volonté, tout en rappelant que nous sommes des associations patronales non partisanes, de jouer un rôle de facilitateur dans un dialogue constructif », a-t-il poursuivi, soulignant à l’encre forte le principe de neutralité politique des chambres.

Ces associations du secteur privé des affaires ont indiqué sur la liste des priorités l’organisation « des élections dans un environnement propice ».

Pour garantir « une légitimité inattaquable des prochains élus », la CCIO, l’AmCham Haïti et l’ADIH ont appelé à « une refonte du CEP selon un processus inclusif et un audit de la carte Dermalog ». Il faut « recommencer à faire fonctionner l’État et s’assurer d’une bonne gouvernance; revisiter la Constitution, bâtir un consensus pour déterminer les prochaines étapes », a confié le président de la CCIO, Laurent Saint-Cyr.

 « La rencontre d’hier avec le PM a été encourageante », a ajouté Wilhelm Lemke, président de l’ADIH. « La CCIO, l'AmCham Haïti et l’ADIH se sont mis d'accord sur ces priorités et ont renouvelé leur volonté de participer à l’élaboration du budget du prochain exercice fiscal », a-t-il confirmé.

« La Chambre des métiers et de l'artisanat d'Haïti a répondu positivement le mardi 27 juillet 2021, en présence d'autres entités du secteur privé des affaires (CCIH-CCIO, CFHCI, CFC, ADIH), à une invitation du Premier ministre, le Dr Ariel Henry », a indiqué un communiqué signé par Marie Christine Stephenson, présidente de la CMAH. Tous les participants ont convenu de la nécessité d'un accord politique le plus large et le plus vite possible afin d'améliorer les conditions sécuritaires du pays et permettant notamment de s'attaquer aux enjeux cruciaux de l'heure dont le rétablissement d'une ambiance sécuritaire, une gouvernance responsable, inclusive et consensuelle qui favorise la reprise de la confiance entre administrés et gouvernants; une révision de la loi portant organisation et financement des partis politiques; la mise en place d'un Conseil électoral provisoire consensuel ayant pour mandat d'évaluer le système électoral actuel et d'organiser des élections transparentes dans les meilleurs délais dans un cadre sécuritaire, social et économique apaisé, a indiqué le communiqué de la CMAH, favorable à « la recherche d'une solution pacifique haïtienne et viable pour une sortie de crise harmonieuse ».

« En ce sens, la CMAH encourage vivement que le nouveau gouvernement demeure à l'écoute et continue à prendre notamment en compte les suggestions de la société civile organisée », selon ce communiqué.

« Depuis son installation, le Premier ministre Ariel Henry, a initié un ensemble de rencontres avec des représentants du secteur privé des affaires, de la société civile et des leaders politiques autour d’un accord politique qui doit déboucher sur la bonne gouvernance économique et l’organisation des prochaines élections dans les meilleurs délais », a indiqué le Premier ministre Ariel Henry dans un communiqué publié sur sa page Facebook mercredi soir. 



Réagir à cet article