Kowona toujou la, atansyon pa kapon

Publié le 2021-05-13 | lenouvelliste.com

Amy André, joueur du Cavaly AS, équipe de football de Léogâne, qui devait partir défendre les couleurs de sa formation en République dominicaine, a été testé positif à la Covid-19. Manque de chance pour lui et pour l’équipe dont il est l’un des meilleurs buteurs.

La Covid-19, on s’en croyait à l’abri en Haïti. Cela fait des mois qu’on n’en parle plus, sauf les médecins qui suivent la pandémie de près depuis que la maladie affole le monde entier.

Haïti n’est pourtant pas encore sorti de l’auberge. Comme le reste du monde. Tant qu’il y aura des brassages de populations et qu’on n’appliquera pas strictement les gestes barrières, n’importe qui, n’importe où peut encore attraper la Covid-19.

D’ailleurs, les dernières nouvelles font état d’une recrudescence marquée des personnes infectées par le virus. Le ministère de la Santé publique et de la Population a recommencé à publier ses bilans qui dénotent des cas positifs et, malheureusement, des décès.

Dans les hôpitaux spécialisés dans la prise en charge des malades, les lits ont recommencé à recevoir des personnes nécessitant oxygénothérapie et médicaments. C’est le cas à l’hôpital St-Luc -qui appelle à l’aide- et à l’hôpital universitaire de Mirebalais. Dans les structures hospitalières privées, les patients Covid sont de retour dans la région métropolitaine.

Contrairement à ce qui était remarqué en décembre dernier quand la majorité des cas revenaient de l’étranger ou avaient voyagé, ils appartenaient à un milieu plutôt aisé, cette fois ce sont des malades de toutes les couches sociales qui sont comptabilisés.

La Covid circule dans la population et le virus attaque tous ceux qu’il rencontre sur sa route, confie un médecin.

Ce nouvel épisode que personne ne veut qualifier pour l’instant de nouvelle vague survient au moment où le pays ne s’est toujours pas équipé pour vacciner sa population.

Il n’est question pour l’instant d’aucune stratégie pour y arriver.

Cette résurgence des cas Covid se produit alors que des pays voisins -comme les Bahamas- ferment leurs portes aux Haïtiens. D’autres pays vaccinent leur population et ne tarderont pas à mettre des restrictions en plus du test obligatoire pour laisser entrer des Haïtiens sur leur territoire.

Haïti a pris du retard. Haïti traîne les pieds. Les Haïtiens sont incrédules. Pourtant, la Covid continue d’écrire des pages sombres ici et dans d’autres pays mieux lotis que nous. Cela devrait nous alerter.

Jusqu’à présent Haïti est épargné des ravages de la pandémie et personne n’a d’explication sur le miracle. La catastrophe Covid peut aussi nous submerger sans explication aucune.

Atansyon pa kapon. Chak moun dwe veye zo l, veye zo moun li renmen. Kowona sou nou toujou.



Réagir à cet article