Un bâtiment flambant neuf abrite la douane de l’aéroport

Le président de la République a procédé le lundi 12 avril à l’inauguration du nouveau bâtiment de la douane de l’aéroport de Port-au-Prince. Tenue autour du thème « Une administration moderne, transparente et performante pour une Haïti compétitive, cette activité a servi de tremplin pour le président d’encourager les agents douaniers à poursuivre les efforts consentis en vue d’assurer une augmentation continue du niveau des recettes afin d'améliorer les conditions de vie de la population.

Publié le 2021-04-12 | lenouvelliste.com

Ils étaient nombreux, cadres et hauts fonctionnaires de l’État à prendre part à la cérémonie d’inauguration du nouveau bâtiment de la douane de l’aéroport de Port-au-Prince. Un cadre attrayant est désormais réservé aux fonctionnaires de cette institution responsable d’une partie importante des recettes domestiques du pays. Sévèrement endommagé lors du séisme de 2010, ce local a été reconstruit grâce au support financier de la Banque mondiale. Ce dernier, de l’avis des intervenants, doit inciter les agents douaniers à donner le meilleur d’eux-mêmes pour combattre les crimes transnationaux et lutter contre la contrebande.

Dans un long discours, le chef de l’État n’a pas manqué de saluer le travail des agents douaniers. Ce bâtiment vise, entre autres, soutient-il, à améliorer  la capacité de l’AGD pour une collecte toujours croissante. Le président en a profité pour mettre l’accent sur la nécessité de freiner la contrebande et le trafic illicite de certaines marchandises, dont les armes à feu et les munitions qui contribuent à détériorer le climat sécuritaire du pays et endeuiller les familles haïtiennes.

Jovenel Moïse croit qu’il est crucial de mettre à la disposition de ces employés un local qui réponde à leur exigence de fonctionnement. «Travailler dans un espace propre, espacé et adapté offrira, à coup sûr, aux employés de meilleures conditions pour se hisser à la hauteur des tâches qui leur sont confiées avec encore plus de professionnalisme.»

« Cette inauguration témoigne de mon engagement à munir l’administration publique d’espace de travail qui incitent les fonctionnaires à donner le meilleur d’eux-mêmes et à créer un climat où les contribuables peuvent remplir leurs devoirs fiscaux dans le respect de leur droit et de leur dignité citoyenne », affirme le chef de l’État, ajoutant qu’il attend un regain de vigilance dans la bataille incessante contre les crimes transnationaux, la contrebande et les trafics illicites qui ruinent l’économie du pays, étouffent son commerce et freinent les élans de croissance de la production nationale.

Abondant dans le même sens,  le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Patrick Boisvert, a remercié la Banque mondiale pour son appui à la réalisation de cette œuvre.  Des 3,9 millions de dollars mobilisés pour la construction du bâtiment,  la Banque mondiale, fait-il savoir, a contribué à plus de 3,4 millions.

Ce local flambant neuf est de nature, de l’avis du représentant de la Banque mondiale, Javier Suarez, à appuyer les efforts pour rétablir les capacités de gouvernance économique et financière du pays. Le président attend des résultats concrets des douaniers. Celui-ci leur rappelle que l’une de leurs plus grandes missions est de contribuer à l’établissement d’un climat de sécurité, de stabilité, de confiance et de paix, indispensable aux activités économiques.  



Réagir à cet article