Long séjour en perspective pour les U-17 au Brésil

Pour l’instant, rien n’est encore confirmé. Cependant, on en parle déjà dans les couloirs de la Fédération haïtienne de football (FHF). Pour matérialiser cet ambitieux projet, les autorités de la FHF sont en pourparlers avancés avec Viva Rio et l’État du Brésil.

Publié le 2016-10-10 | lenouvelliste.com

En effet, les U-17, champions de la Caraïbe, et déjà qualifiés pour la Concacaf de mai prochain au Panama, observent dix jours de repos. Toutefois, ils doivent regagner le centre FIFA Goal (Croix-des-Bouquets) cette semaine, se préparer pour le round final des éliminatoires de la Coupe du monde U-17 de la FIFA. Voulant réitérer l’exploit de 2007, la FHF a, semble-t-il, mis le paquet pour pouvoir exiler les jeunes pousses au pays du roi Pelé (fin novembre) pour un stage de long séjour. Visiblement satisfait de la prestation de ses protégés, champions de la Caraïbe, Yves Jean-Bart ne cesse de multiplier ses contacts. Pour lui, c’est l’une des meilleures stratégies pour peaufiner la préparation des siens. Selon ses dires, avec ce long séjour, Haïti aura, peut-être, la chance de disputer la phase finale de la compétition reine de cette catégorie. À ce sujet, Dadou, d’un air confiant, précise : « Pour tout mettre en ordre (scolarité des enfants, qualité de vie qu’ils auront à mener là-bas, les infrastructures de travail et l’encadrement technique), nous travaillons avec notre partenaire « Viva Rio » sur un projet de long séjour au Brésil avec même une dérogation de l’Etat brésilien. Ce dernier fera en sorte qu’ils (les U-17) aient un visa spécial (statut de Brésilien) pour les habiliter à jouer le championnat U-17 de l’État de Minas Gerais (sans statut étranger), et ce avec d’éventuelles ouvertures professionnelles dans des clubs brésiliens. À ce titre, ils auront la possibilité de disputer certains tournois internationaux », a laissé entendre le président de la FHF. Parallèlement, les U-20, en préparation au Centre FIFA-Goal (Croix-des-Bouquets), s’apprêtent à disputer le championnat de la Caraïbe, qualificatif pour le round final des éliminatoires de la coupe du monde de cette catégorie. Ce tournoi régional aura lieu du 20 au 31 octobre à Curaçao. Au sujet des U-20, en quête du titre caribéen, Yves Jean-Bart dit : « Ils ont une très forte équipe qui sera d’ailleurs renforcée par 4 ou 5 expatriés ». Dans l’attente du round final qui se tiendra en mai au Panama, les champions de la Caraïbe n’ont qu’un objectif, celui de disputer la phase finale de la coupe du monde U-17 de la FIFA qui se déroulera en octobre 2017 en Inde. Il est à signaler que Mc Grégore Chévry et Carlo Marcelin, respectivement membre du bureau fédéral et secrétaire général de la FHF, doivent quitter Port-au-Prince le jeudi 13 octobre à destination du Brésil afin qu’ils puissent avoir une idée réelle sur des avancés déjà réalisées pour accueillir les jeunes pousses, champions en titre de la Caraïbe.


Réagir à cet article