Match historique entre Haïti et Pérou

PUBLIÉ 2016-06-03
La sélection nationale d’Haïti affrontera celle du Pérou ce samedi 4 juin au Century Link Field (Seattle, Washington), dans le cadre de la version spéciale de la Copa America Centenario 2016. Ce sera le cinquième match entre les deux pays. Revenons sur les points clés de ce duel important et qui promet de faire des étincelles entre Haïtiens et Péruviens.


C’est une équipe haïtienne motivée et concentrée, si l’on se fie à l’ambiance qui règne et aux images affichées au lobby de son hôtel, La Renaissance, qui s’apprête à croiser le fer avec celle du Pérou. Contre cet adversaire, Haïti a été désignée équipe A, et jouera en bleu, selon Yves Robert Jean-Bart dit Papito, membre de la délégation haïtienne. Sans surprise, Johnny Placide, préféré à Steward Ceus, gardera le brassard de capitaine. Si la presse péruvienne présente Haïti comme une équipe redoutable, soit le Leicester de cette Copa America Centenario suite à la belle prestation des Grenadiers devant la Colombie, le sélectionneur national, Patrick Neveu, n’a cependant pas la grosse tête. Au contraire, il en a profité pour faire éloge du travail effectué par Gareca au sein de la formation péruvienne, rajeunie, et qui pourra "poser d’énormes difficultés à n’importe quel adversaire". Coin des chiffres En fait, côté statistiques, les chiffres parlent en faveur du Pérou. Ainsi, le 26 mai 1977, en match amical, le premier entre les deux pays, disputé à Port-au-Prince, le Pérou l’avait remporté contre Haïti sur le core de 2 – 1. Trois jours plus tard, toujours au stade Sylvio Cator, les deux protagonistes s’étaient quittés sur le score de 2 – 2. Une autre fois, en match officiel, joué le 14 février 2000 à l’Orange Bowl (Miami) comptant pour la Gold Cup, l’équipe nationale a failli battre celle du Pérou, mais les deux pays avaient une nouvelle fois fait match nul : 1-1. Pour l’occasion, Sébastien Vorbe avait inscrit le but d’Haïti à la suite d’un tir fulgurant repoussé par le portier adverse. Le tout dernier match amical disputé à Lima, le 23 février 2003, entre Haïtiens et Péruviens, a vu la victoire nette et sans bavure des Sud-Américains 5-1 aux dépens des Grenadiers malmenés pour l’occasion. Au regard de ces quatre rencontres, en attendant celui de ce samedi 4 juin à Century Link Field, Haïti, battue à deux reprises, n’a jusque-là pas fait tomber le Pérou tenu en échec à deux reprises. Le Péruviens ont inscrit 10 buts et les Haïtiens en ont marqué 5. Le saviez-vous ? En termes de moyenne d’âge, Haïti, avec 26,04 ans, est pointée à la sixième place sur un total de seize (16) pays qui participent à cette Copa America Centenario. Son adversaire du jour, le Pérou, est vient en troisième position avec une moyenne de 25, 91 ans. Les deux autres rivaux des Grenadiers, le Brésil, est quatrième (26,04 ans), et l’Equateur est placé onzième avec une moyenne de 27,87 ans. Les deux premières places étant occupées respectivement par le Venezuela, 24,74 ans, et la Colombie, 25,83 ans. Pérou mieux loti qu’Haïti La publication du prochain classement mondial de la FIFA se fera le dimanche 5 juin. En attendant, Haïti, placée dans la deuxième partie du tableau, se trouve entre Burkina Faso (73e) et Bénin (75e). Les Grenadiers sont 74e avec 478 points. Pour sa part, le Pérou, 48e, situé entre Tunisie et Cap-Vert, est dans la première partie du tableau avec 623 points. En cas de bon résultat, les Grenadiers pourraient grappiller quelques bons points dans le prochain classement. Autres indices. Au terme des cinq dernières rencontres disputées par le Pérou. Ce dernier reste sur un total de deux victoires (Trinidad : 4-0 et Salvador : 3-1) pour autant de défaites (Brésil : 0-3 et Uruguay : 0-1) contre un match nul : 2-2 face au Venezuela. Sur l’ensemble de ces matchs, les Sud-Américains ont inscrit 9 buts et en ont encaissé 7. Dans ce petit jeu, Haïti n’a toujours pas la faveur des pronostics avec seulement un match nul, concédé devant le Panama (0-0) et une victoire (1-0) contre Trinidad en barrage qui l’a propulsée à la Copa America Centenario. Pour le reste, les Grenadiers comptent trois défaites devant, respectivement, la Jamaïque (0-1), Costa Rica (0-1) et Panama (0-1). Deux buts inscrits sont à mettre à l’actif d’Haïti contre 5 encaissés. Un trio d’Amérique centrale pour Haïti – Pérou Le troisième match de cette Copa America Centenario 2016 qui mettra aux prises Haïti à Pérou, au Century Link Field, sera dirigé par l’arbitre panaméen, Jhon Pitti, assisté par son compatriote Gabriel Antonio Victoria Camarena et du Hondurien Cristian Ramirez. Le quatrième arbitre n’est autre que l’Américain Armando Villareal. Samedi 4 juin 2016 Century Link Field à 6h30 P.M: Haïti – Pérou : Composition probable des deux pays Haïti (4-3-3) : Johnny Placide (GK, Cap). - Kim Jaggy, Romain Genevois, Mechack Jérôme, Jean Sony Alcenat ou Stéphane Lambese.- James Marcelin, Max Hilaire, Jean Alexandre ou Kevin Lafrance.- Wilde Donald Guerrier ou Jean Eudes Maurice, Jeff Louis, Kervens Fils Belfort ou Duckens Nazon. DT : Patrice Neveu Pérou (4-2-3-1) : Gallesse (GK, Cap).- A. Rodriguez, Revoredo, Yotun, Cespedes. - Balbin, Tapia.- Benavente, Ruidiaz, Polo, Da Silva.- Paolo Guerrero. DT : Ricardo Alberto Gareca Nardi



Réagir à cet article