Au menu d’un mardi d’octobre dans le bourbier haïtien….                       

National - Ce mardi, pour une deuxième journée consécutive, le commerce, les écoles, les banques commerciales, l’administration publique, le transport… sont restés paralysés à Port-au-Prince et dans les grandes villes de province sur fond d’aggravation de la pénurie d’essence provoquée par les gangs qui ont resserré leur étau autour du terminal pétrolier de Varreux, a appris Le Nouvelliste.                          Si la situation pénalise et conduit aux bords de la discontinuité des services essentiels, il n’y a pas d’amélioration en vue dans les prochaines heures. Les syndicats de transport, à l’initiative du mouvement « femen...

Le périple vers les États-Unis continue, l’ONU condamne l'expulsion collective des migrants et réfugiés haïtiens

National - Un groupe de cinq experts des droits de l’homme de l'ONU, chargés de surveiller le respect des droits de l'homme en vertu de ces traités et d'autres instruments juridiques internationaux, ont envoyé, lundi 25 octobre 2021, une lettre au gouvernement américain dans laquelle ils ont condamné l'expulsion collective systématique, récente et en cours, des migrants et réfugiés haïtiens par les États-Unis, et ont averti que ces expulsions collectives violent le droit international.  « Le droit international interdit les expulsions arbitraires ou collectives. Les États ne peuvent pas considérer que tous les migrants d'une certaine nationalité constituent en soi des menaces pour...

Carburant: Médecins Sans Frontières sonne l'alarme

National - La pénurie de carburant dans le pays continue de faire des victimes. À l'instar de l'association des hôpitaux privés d'Haïti et l'Organisation nos petits frères et sœurs, les patients de MSF risquent de ne plus être admis dans ses centres hospitaliers à cause de la pénurie de carburant qui affectent leur fonctionnement. L'organisation Médecins Sans Frontières a sonné l'alarme sur cette situation qui affecte gravement les opérations de MSF en Haïti. "Si la situation perdure, l'hôpital de Traumatologie/ Grands brûlés de Tabarre à Port-au-Prince, qui reçoit en moyenne 155 patients par mois, risque de devoir réduire ses activités et restreindre...

Libération du pasteur Jean Ferrer Michel après 22 jours de séquestration

National - Enlevé le 3 octobre dernier, le pasteur de l'église Jesus Center a été libéré ce lundi 25 octobre après 22 jours de séquestration, a confié au Nouvelliste un membre de l'église. Norman Wiener, un fidèle de l'église enlevé en compagnie du pasteur a été aussi libéré. Le pasteur Jean Ferrer Michel, ainsi que Isabelle Devendegis et Norman Weiner, deux fidèles de l’église Jesus Center avaient été enlevés, le dimanche 3 octobre, dans le parking de l'église. Alors que les parents du pasteur avaient versé aux kidnappeurs une importante somme d'argent comme rançon, ces derniers avaient refusé de libérer le pasteur en exigeant...

La transition post-Moïse sera-t-elle la dernière ?

National - Notre génération est, sans aucun doute, en train de vivre la fin d'un cycle qui peut se transformer en une explosion sociétale. La raison ? L'effondrement de l’Etat auquel nous assistons présentement est un phénomène que les Haïtiens sont incapables de freiner. La messe est dite ! La prise en charge frontale du pays par la communauté Internationale est désormais une question de temps.  Cette tutelle ou protectorat passera-t-elle avant par un bain de sang collectif, un suicide inévitable, un chaos généralisé pour faire taire les nationalistes de tout acabit, les opposants à toute forme d'occupation ? Interviendra-t-elle dans le cadre d'un...