Sophia Désir: de la radio à l\'écriture

Livres en folie Connue surtout pour sa voix, Sophia Désir a décidé depuis quelques années de s\'imposer par sa plume. Après \"Une voix dans la nuit\" (2004), Sophia signera \"Le malheur vient parfois du pire\" à Livres en folie le 7 juin prochain. Elle répond aux interrogations du journal.

Publié le 2007-05-29 | Le Nouvelliste

Culture -

Le Nouvelliste: Vous vivez à Montréal où vous êtes professeure de français, après \"Une voix dans la nuit\", vous offrez cette année à vos lecteurs, \"Le malheur vient parfois du pire\", d\'où vient cette passion d\'écrire? Sophia Désir : Depuis ma plus tendre enfance, j\'ai toujours eu l\'imagination fertile. A l\'école primaire, par exemple, mon exercice favori était la rédaction. Déjà, je pouvais donner libre cours à mon imagination. A l\'adolescence, je dévorais littéralement tous les livres qui me tombaient sous la main : Bandes dessinées, romans d\'aventures, romans à l\'eau de rose, romans policiers, etc. La lecture de toutes ces histoires m\'a toujours donné envie d\'en écrire celles qui prenaient naissance dans ma tête. J\'ai écrit mon premier feuilleton radiophonique « Pile ou face » alors que j\'étais en secondaire. L.N : L\'écriture est-elle un métier difficile ? S.D :La difficulté réside dans la complexité d\'en faire un métier quand on écrit pour le public haïtien. Malheureusement, on ne lit pas encore assez en Haïti. Avec une production limitée, le coût des ouvrages reste élevé. Et en plus, faute d\'éditeurs, dans la grande majorité des cas, les auteurs qui publient en Haïti le font à compte d\'auteur. Dans un pays où l\'économie reste moribonde, vous imaginez bien que beaucoup d\'auteurs sont condamnés à garder dans les tiroirs certaines de leurs oeuvres quand ce n\'est pas toutes. Pour moi, personnellement, l\'écriture n\'est pas un métier puisque je ne peux pas vivre de ma plume. J\'écris seulement quand mes activités me le permettent et...quand je suis inspirée. L.N : Etes-vous satisfaite de l\'accueil fait à vos ouvrages? S.D :J\'en suis seulement à mon deuxième ouvrage. Mon premier livre « Une voix dans la nuit », sorti en 2004, avait été très bien accueilli. L.N : Vous allez signer à Livres en folie \'Le malheur vient parfois du pire\", est-ce une oeuvre réaliste? S.D :Une histoire mettant en scène des personnages fictifs qui vivent des événements qui se sont réellement passés. Une histoire pleine de rebondissements. Une bonne détente. L.N : Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées dans la production de cette oeuvre ? S.D :Les mêmes difficultés qui jonchent la vie des auteurs haïtiens en général. La frustration de ne pas pouvoir se consacrer à 100% au livre, édition à compte d\'auteur, etc. L.N : Quels sont les thèmes et sujets qui vous préoccupent maintenant ? Vont-ils nourrir votre prochain ouvrage? S.D :La violence dans le monde, en particulier en Haïti. L\'avenir de mon pays, ou devrais-je dire, la peur qu\'il n\'y ait pas d\'avenir. Et non, pour l\'instant, je n\'ai pas l\'intention de m\'inspirer de sujets aussi douloureux. L\'écriture étant pour moi, avant tout, une forme de détente, je ne veux pas qu\'elle devienne une source d\'angoisse supplémentaire dans une vie déjà si stressante. Pourquoi réinventer le drame alors qu\'il est déjà à la radio, à la télé, dans les journaux, dans les rues, dans les écoles, à nos portes, dans nos foyers ? Quand, après une longue journée, je prends un livre, je veux que ma lecture me divertisse. J\'écris pour tous ceux qui, comme moi, cherchent une évasion à travers la lecture. L.N : Comment conciliez-vous votre vie professionnelle avec celle de l\'écriture ? N\'est-ce pas parfois compliqué ? S.D : C\'est plus douloureux que compliqué. Je suis souvent frustrée de ne pas pouvoir consacrer tout le temps que je voudrais à l\'écriture. Je trouve désolant que mes productions ne puissent payer mes factures. Je me contente donc d\'écrire quand mon emploi du temps me le permet. L.N : Quel bilan faites-vous de l\'ensemble de vos productions ? S.D : J\'ai surtout produit pour la radio. Le feuilleton VIP (Vanité, Intrigues, Passions) qui, à date, reste ma principale production, a été très bien reçu par le public qui l\'a adopté pendant quatre ans. Mon premier livre, Une voix dans la nuit, a reçu des critiques favorables. Mais j\'espère pouvoir toujours faire mieux.

Notice biographique Auteure du célèbre feuilleton VIP (Vanité Intrigues Passions) qui a cartonné sur les ondes de Radio Métropole entre 2001 et 2005, elle a déjà publié un recueil de nouvelles, \"Une voix dans la nuit\", classé parmi les meilleures ventes de Livres en folie, édition 2004. Durant sa carrière à la radio, elle a eu à préparer et à présenter des émissions à succès, notamment les rubriques historiques, \"Le passé au présent\" et \"Les célébrités de l\'histoire\" sur Radio Métropole. On se souvient aussi de son passage au début des années 90 à Tropic FM où elle avait, entre autres, animé l\'émission de variétés, \"La jungle tropicale\", aux côtés de feu Master Dji. Publiciste, elle travaille aussi comme professeure de français à Montréal où elle s\'est installée depuis 2005.
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".