Carburant : la pénurie persiste, la distribution dans l’impasse

Publié le 2021-11-04 | lenouvelliste.com

Aucune amélioration n’est enregistrée dans la distribution des produits pétroliers dans les stations d'essence à Port-au-Prince comme dans les villes de province. De longues files d’attente sont constatées dans les rares stations qui en distribuent. La distribution occasionne parfois des échauffourées, impliquant entre autres des policiers. Confrontés au problème de l’insécurité, les camionneurs sont dans l’impossibilité de se rendre dans les terminaux de Thor ou de Varreux afin d’approvisionner les stations. Plusieurs chauffeurs et accompagnateurs ont été enlevés sur la route de Martissant le week-end écoulé. Mercredi, quatre camions ont été saisis par les bandits.

Le président de l'Association nationale des propriétaires des stations-service (ANAPROSS), Marc André Dériphonse, a évoqué cette situation ce jeudi alors qu’il intervenait à Panel Magik. « Les victimes sont toujours entre les mains des ravisseurs. Nous sommes en train de négocier leur libération. Nous négocions également pour récupérer les camions. Ce n’est pas facile pour la police de le faire à l’aide d’une intervention. Ils se trouvent non loin d’une clôture qui donne accès à Village-de-Dieu où sont cantonnés des bandits armés. Ces derniers surplombent l’endroit où se trouvent les engins et les surveillent avec des armes lourdes. Ce serait dangereux pour la police de tenter de récupérer ces camions », a expliqué Marc André Dériphonse.

L’acheminement de l’essence dans les stations est difficile en dépit du couloir de sécurité promis par le chef du gouvernement Ariel Henry jeudi dernier. Selon Marc André Dériphonse, il n’existe pas de couloirs de sécurité comme l’avait promis M. Henry. « Certains blindés sont positionnés à une courte distance l’un de l’autre. Pourtant dans les artères qui se trouvent sous la surveillance des blindés, des bandits opèrent sans être inquiétés. De plus, la route de Martissant n’est toujours pas réparée, ce qui provoque quelques accidents. Le terminal de Varreux est dysfonctionnel depuis plus de deux semaines. Aucune tentative n’a été faite afin de remédier à cette situation », a déploré M. Dériphonse.

Marc André Dériphonse dit craindre une crise dans les prochains jours. « Varreux est dysfonctionnel. Thor est durement affecté. Malheureusement, les différentes réunions avec les autorités ne donnent rien de concret. La vraie crise commencera dans les prochains jours. Les stations ne seront plus approvisionnées. La population va devoir adopter des moyens alternatifs de déplacement la semaine prochaine », s'est alarmé le président de l’ANAPROSS.



Réagir à cet article