Les États-Unis insistent sur la nécessité d'un accord politique pour avancer vers les élections 

Ces derniers temps, des pays amis et partenaires d’Haïti expriment leurs préoccupations face à la détérioration du climat de sécurité et appellent à un accord pour avancer vers les élections en 2021.

Publié le 2021-04-28 | lenouvelliste.com

«La dernière déclaration du Core Group sur Haïti  réaffirme nos préoccupations partagées concernant la situation de sécurité et le manque d’accord politique qui pourrait permettre les élections en 2021», a tweeté Julie Chung, assistante secrétaire d’État au bureau de l’hémisphère Ouest, mercredi 28 avril 2021.  

«Les acteurs doivent se mettre ensemble maintenant pour renforcer la sécurité et s’entendre sur la voie électorale à suivre», lit-on dans ce même tweet, qui intervient après la publication d’une lettre signée par 68 congressmen soulignant que pousser pour des élections en 2021, dans les conditions actuelles, est susceptible d’aggraver la crise en Haïti. 

«Écoutez les voix de la société civile haïtienne et des organisations de base, qui ont clairement indiqué qu'aucune élection sous l'administration actuelle en Haïti ne sera libre, juste et crédible. Le Département d’État devrait plutôt se concentrer sur les problèmes de légitimité démocratique sous-jacents identifiés par la société civile haïtienne et soutenir un processus de changement mené par Haïti. Des élections organisées sans respecter les normes de participation et de légitimité internationalement acceptées ne feront que saper davantage la confiance dans la gouvernance démocratique, gaspiller des ressources rares et perpétuer un cycle d'instabilité politique et de violence », ont mis en garde les 68 signataires de cette lettre, qui en ont profité pour exprimer leurs graves et urgentes préoccupations concernant la détérioration rapide de la situation en Haïti.



Réagir à cet article