« Bondye bon », un documentaire saisissant

Publié le 2011-06-17 | Le Nouvelliste

National -

Le documentaire « Bondye bon d'Arnaud Robert et d'Ian Jacquier a été projeté vendredi à l'Institut français d'Haïti, dans le cadre des manifestations de la foire Livres en folie et de la Quinzaine du livre. Ce film évoque les rapports antagoniques entre le vaudou, le catholicisme et le protestantisme ainsi que les tensions qui sont ravivées suite au séisme du 12 janvier. « Bondye bon » montre que le vaudou est beaucoup plus stigmatisé après le 12 janvier. Suite au séisme dévastateur, des missions protestantes venues notamment des Etats-Unis ont déferlé vers le pays. Une terre maudite que des pasteurs protestants se proposent de civiliser, de christianiser, d'évangéliser et d'en racheter l'âme. Le film comporte des scènes montrant de multiples croisades où se conjuguent la foi et l'ambiance spectaculaire de musique et de défoulement. Lors des meetings religieux, les leaders protestants tirent à boulets rouges sur le vaudou, le rendant responsable de la catastrophe du 12 janvier et tous les maux du pays. Dans leurs diatribes contre le vaudou, les pasteurs et les prédicateurs protestants poussent implicitement à la haine et à l'éradication du vaudou qu'ils assimilent à la malédiction, à la sorcellerie et au mal. Le film retrace des scènes de cultes du vaudou, du catholicisme et du protestantisme. Des scènes montrent la perturbation des cultes vaudou par des protestants. En témoignent les cérémonies au cimetière de Port-au-Prince, au pied de Baron Samedi, le dieu de la mort, lors de la Toussaint. Des protestants pénètrent dans la foule, Bible dans et Chants d'espérance dans les mains. Et de leurs bouches jaillissent toutes sortes de prêches, symbole de l'intolérance et du fanatisme contre le vaudou. La prolifération et l'occupation massive des sectes religieuses sont dues, selon le sociologue et chercheur Laënnec Hurbon, à « l'absence de l'Etat haïtien, lacunaire et faible ». « "Bondye bon" est le « témoignage sur les manipulations par des sectes protestantes qui ont profité du séisme du 12 janvier pour agrandir leur influence », estime Camille Charlemers, dirigeant altermondialiste et professeur à l'Université d'Etat d'Haïti. Si ces comportements et ces agissements contre le vaudou sont perçus comme des actes d'intolérance, il existe selon Arnaud Robert « une coexistence harmonieuse entre les trois religions ». « Bondye bon » met l'accent sur les visions du vaudou dont se réclame chacune des trois religions. Le documentaire dévoile toute la misère d'un pays meurtri par le terrible tremblement de terre dont il peine encore à se relever. Des bidonvilles fourmillant au flanc des mornes, des gens sous les tentes, les rues sales et miséreuses. Ce sont là des images qui semblent révolter l'éducatrice Odette Roy Fombrun. Son voeu était de voir des scènes révélant la « beauté d'Haïti ». Pour Arnaud Robert, le film ne comporte pas seulement, contrairement à la perception de Madame Fombrun, « des scènes de laideur et de misères ». Il en veut pour preuve les images montrant Préfète Duffaut peignant une de ses « villes imaginaires ». Celles où Théodore Beaubrun Junior (de son nom d'artiste Lòlò) jetant de l'eau par terre, saluant les esprits, les invisibles. Pour le chanteur de Boukman Eksperyans, le vaudou est caractérisé par « la spiritualité, l'harmonie avec la nature ». Le cinéaste Arnold Antonin relève dans « Bondye bon » de « très belles images, nettes ». « C'est un film qui représente la religiosité du peuple haïtien dans tous ses aspects. Le film se termine sur une note d'information - déjà relatée dans la presse haïtienne. C'est celle du lynchage de 45 prêtres du vaudou, accusés de propager le choléra, une épidémie que les protestants pensent être une malédiction due au vaudou. « Bondye bon » a valu à leurs réalisateurs le premier prix de documentaire « La relève via Le Monde » au 27e festival international de cinéma, Vues d'Afrique, qui s'est déroulé en avril dernier au Canada.

Chenald Augustin caugustin@lenouvelliste.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".