KOTELAM se solidarise avec les caisses populaires du grand Sud

Au nom du septième principe des coopératives qui est celui de l’intercoopération, la Koperativ tèt ansanm pou lavi miyó (KOTELAM) est venue en aide aux dirigeants et au personnel de soutien de huit coopératives du grand Sud. Un chèque de cent-quarante mille gourdes a été décaissé pour chacune de ces caisses dont les membres étaient affectés par l’ouragan Matthew.

Publié le 2016-11-24 | Le Nouvelliste

Economie -

En vue de venir en aide aux coopératives touchées lors du passage de l’ouragan Matthew dans le grand Sud, la KOTELAM a réalisé une caravane dans cette partie du pays du 28 au 31 octobre. Après avoir évalué la situation, les responsables de cette caisse ont décidé de manifester leur solidarité envers ses caisses sœurs. Ainsi, plus d’un million de gourdes ont été distribuées aux responsables de ces caisses populaires faisant partie du réseau de caisses populaires Le Levier. En agissant ainsi, le directeur général de la KOTELAM, Raynald Charles, affirme que l’institution qu’il dirige veut montrer aux autres caisses qu'elles font partie d'une grande famille dont l’entraide et la solidarité sont les boussoles. Au cours de cette caravane, la coopérative a profité pour s'enquérir des difficultés rencontrées par les caisses populaires de cette partie du pays suite à la catastrophe. L’objectif est de les aider à surmonter les difficultés dans l’optique de continuer à desservir non seulement les sociétaires, mais également l’ensemble de la population de leurs régions respectives. Au total, la caravane s'est arrêtée dans huit (8) coopératives d'épargne et de crédit dont cinq dans le département du Sud et trois dans le département de la Grand-Anse. Ces caisses sont : CAPUC, CPCS, CAPOSUD, CPC, CPDAM, CAPAJ, CAPOSAC et CPSRM. La Caisse populaire de Cavaillon a été la première visitée. La zone où se situe cette caisse, comme c’est le cas pour bien d’autres régions du grand Sud, a été sévèrement frappée par l’ouragan. La situation a empiré avec les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la commune les 19 et 20 octobre, ce qui a provoqué l'inondation dans cette contrée. Ainsi, cette population est doublement victime, y compris les sociétaires, les dirigeants et le personnel de la caisse. « Youn pou tout, tout pou youn », explique le responsable, est l'un des slogans du mouvement. Cette solidarité se manifeste envers chaque sociétaire, mais aussi envers la communauté. D'après le septième principe du mouvement, les coopératives doivent se mettre au service du développement durable de leur communauté. Les coopératives sont aussi solidaires les unes envers les autres selon les vœux du principe de l'intercoopération. Et c’est ce qui a guidé la KOTELAM sur cette voie. Après le passage de Matthew, fait savoir M. Charles, la KOTELAM se sentait interpellée par le sort des caisses durement affectées tout comme elle l’a été après le séisme de 2010. Il est, pour le conseil d'administration de cette institution, ajoute-t-il, un devoir de s'associer à ces caisses pour manifester sa solidarité. « Une caravane pour visiter les caisses frappées, pour évaluer l'ampleur des dégâts, pour encourager nos consœurs à se relever est un aspect de cette solidarité », poursuit le dirigeant. Le support de cette caisse à l’endroit de ces instituions touchait plusieurs aspects. En plus du support moral, un chèque de 140 000 gourdes a été émis à l'ordre de chacune des huit entités prises en compte dans le cadre de cette caravane. Cette somme doit être distribuée aux prestataires de services de ces coopératives, lesquels sont victimes au même titre que tous les membres de la société, et sont obligés de se sacrifier au profit des sociétaires, des employés et de la collectivité.

Jose Flecher
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".