ADIH rencontre Privert et pose les problèmes de la contrebande

Sollicitée par l’Association des industries d’Haïti (ADIH), une rencontre s’est tenue, la semaine écoulée, au palais national, entre le président de la République, Jocelerme Privert, et les responsables de ladite association patronale, autour de la contrebande.

Publié le 2016-08-01 | Le Nouvelliste

Economie -

Préoccupée par l’ampleur de la contrebande et la passivité des autorités étatiques face à cette situation, l’Association des industries d’Haïti (ADIH) a trouvé bon de s’entretenir avec le chef de l’État sur cette question. Au cours de cette rencontre, les responsables de l’ADIH ont souligné les méfaits de la contrebande dans l’économie du pays. « Quand on analyse les chiffres de l’économie nationale, on résume qu’elle frise la catastrophe. La contrebande est l’une des causes profondes de cette situation catastrophique », a indiqué Georges Sassine, joint au téléphone par le journal. Pour l’homme d’affaires, la contrebande est un problème qui ne préoccupe pas vraiment les décideurs du pays. « Toutes les activités commerciales au niveau des frontières se font en contrebande. L’État ne perçoit rien sur les transactions commerciales dans les postes frontaliers. Autrement dit, les postes douaniers ne fonctionnent pas sur les lignes frontalières et à l’intérieur du pays. Les produits dominicains franchissent nos frontières sans contrôle », a affirmé Georges Sassine. Par contre, l’industriel a noté que l’inverse n’est pas aussi facile. Les rares produits haïtiens qui rentrent en République dominicaine sont soumis à des contrôles douaniers les plus rigides. En ce qui concerne les conséquences de la contrebande, M. Sassine a fait état d’un manque à gagner pour le pays. « La décision d’interdire la rentrée par voie terrestre d’un nombre de 23 produits avait permis à l’État de collecter 1,4 milliard de gourdes supplémentaires sur les recettes douanières pour les mois d'octobre et de novembre 2015 », a soutenu Georges Sassine, précisant que la décision de laisser tomber, depuis décembre dernier, ces mesures d’interdiction par voie terrestre des 23 produits est désavantageux pour le pays qui a un manque à gagner de 180 millions de gourdes chaque mois. Concernant cette rencontre avec le président de la République, Jocelerme Privert, et à laquelle avait pris part le ministre de l’Économie Yves Romain Bastien, le président de l’ADIH a fait savoir que des recommandations ont été faites aux décideurs du pays. « Augmenter et redynamiser le nombre de policiers et douaniers à la frontière, redynamiser le contrôle des dépôts par les douaniers, réactiver l'avis sur l'importation des assiettes en foam, opérer régulièrement des rotations du personnel douanier évoluant dans les différents postes frontaliers », constituent les recommandations de l’ADIH. À la suite de cette rencontre, il est prévu d’organiser, dans les jours à venir, un task force sur la contrebande en Haïti.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".