Fokal/Concert/Amos Coulanges

Amos Coulanges en spectacle à la FOKAL

Pour renouer avec la musique savante, rien de mieux qu’un concert pour guitare seule avec Amos Coulanges, guitariste-compositeur-musicologue. Un voyage à travers les âges, depuis Bach jusqu’à Léo Brouwer en passant par Frantz Casséus, c’est ce que nous propose la Fokal les 18 et 25 juillet à sa salle polyvalente.

Publié le 2016-07-15 | Le Nouvelliste

Culture -

Péguy F. C. Pierre Lundi 18 juillet, admirateurs, mélomanes et férus de musique se verront offrir l’opportunité d’effectuer un véritable voyage à travers la musique savante pour guitare. La guitare sur les deux rives de l’Atlantique, thème de la soirée, revisitera les compositions de Jean Sébastien Bach, de Mauro Giuliani, d’Isaac Albeniz, d’Emilio Pujol, de Frantz Casséus, de Leo Brouwer, d’A. Barrios et d’Amos Coulanges lui-même. « La musique créole haïtienne s’est beaucoup nourrie de ces compositions, notamment au niveau de l’harmonie. Je puiserai dans mon répertoire des compositions personnelles inspirées de musiques sud-américaines mais réalisées également à partir d’éléments créoles. Les deux concerts trahiront un juste partage entre des interprétations de grands noms étrangers et haïtiens de musique savante pour la guitare et mes propres accords », explique Amos Coulanges. Le guitariste qui a accompagné à diverses occasions la défunte conteuse Mimi Barthélemy se concentre sur ses prestations des lundis 18 et 25 juillet ; notons que ceux-ci sont censés assurer la relance de sa carrière ici en Haïti. « Je dois rendre un peu de la passion et des éléments musicaux que j’ai tirés d’Haïti, tout autant que je me dois aux nombreux mélomanes auprès de qui j’ai aujourd’hui encore du succès. C’est un juste retour des choses. J’ai déjà plusieurs représentations planifiées pour l’Europe, mais mon agenda pour Haïti prend peu à peu forme. Rien de concret, toutefois, je suis en pourparlers avec des musiciens de la Havana Guitar Club», a ajouté l'érudit et directeur de chœur. La dernière fois que le concertiste a donné une prestation en Haïti, c’était au Karibe avec la pianiste et cantatrice Micheline Laudun Denis. Il avait alors été invité par la Unesco dans le cadre d’une activité autour des droits de l’homme. Depuis, il fait des passages-éclairs et ne donne pas de concert. Le guitariste-compositeur-musicologue, qui avait énormément de succès dans son patelin dans les années 70-80, gratifiera ses admirateurs de deux belles présentations les 18 et 25 juillet à la Fokal. Celles-ci marqueront son retour sur la scène musicale haïtienne. « J’ai personnellement fait cette démarche auprès de la Fokal parce que je voudrais renouer avec mon public ici. J’ai beaucoup d’admirateurs à qui je dois mes premiers succès et qui, jusqu'à présent encore, apprécient énormément mon travail. Je leur dois bien cela », a avancé le professeur certifié en éducation musicale en France. Cette absence du guitariste-musicologue plusieurs fois primé dans la Caraïbe (révélation du Festival de Guitare à la Martinique), en Amérique et en Europe s’explique par le manque de salles de spectacle adéquates. En effet, le concertiste qui compose, entre autres, pour guitare seule et qui se produit un peu partout dans les grandes salles du monde (Turquie, New York, Cuba, Bruxelles) se retrouve dans l’impossibilité de présenter ses concerts en Haïti. « Je me rappelle les concerts donnés au Rex Théâtre mais c’était, il y a longtemps, sous les deux mandats de René Préval », a-t-il spécifié. Le guitariste en séjour en Haïti jusqu’au 16 août se produira prochainement à une édition de Vendredi littéraire au Centre culturel Anne-Marie Morisset. « À ceux qui viennent au concert, je leur dis qu’Amos Coulanges est plein d’énergie à la fois lente, rapide et martiale », a ponctué le compositeur.

Sources: mimibarthelemy.com Amos Coulanges, guitariste, compositeur originaire d'Haïti, est salué, en 1975, comme la révélation du Festival de Guitare à la Martinique. D'abord autodidacte, il effectue ensuite des études musicales à l'Université d'Ottawa (Canada) où il est diplômé "Bachelor of Art", et dans les académies d'Europe: Sienne en Italie, avec Oscar GHIGLIA et à l'Ecole Normale de musique de Paris avec Javier QUEVEDO. Il poursuit également des études universitaires à la Sorbonne (Paris) et obtient en 1986 une Maîtrise en Musicologie. Le 7e Carrefour Mondial de la Guitare (1986) lui décerne le premier Prix de Composition pour l'ensemble de son oeuvre (prix de la SACEM et du CMAC). En 1989, ses talents d'interprète lui valent une Médaille d'Or en guitare classique au Conservatoire de Saint-Germain-en-Laye (France) et, en 1992, le Diplôme d'Etat de Professeur de Musique, option Guitare, confirme ses aptitudes pédagogiques. En mai 1989, il remporte le Becker d'Or en duo avec la conteuse Mimi Barthélémy au 3e Festival du Café Théâtre Francophone à Evry (France). Passionné par toutes les expressions musicales, il se forme à la direction de choeur et en octobre 1989, crée le groupe vocal SHOUBLAK (1989) puis l'ensemble vocal KARIKANZO (1995) pour mener une recherche spécifique sur les polyphonies vocales de la Caraïbe. Sous la direction de J.P. Blaise et Y. Audard, il publie, en 1990, "Le Chant des Iles" dans la Collection Musicollège de l'éditeur Van de Velde. En 1991, il est conseiller artistique sur le montage du Roman de Fauvel en vidéo livre musical, produit par Erato et Idéal Audience. Il compose et dirige une fugue parlée pour la soirée thématique Glenn Gould 1992, produite par ARTE et Idéale Audience, réalisée par Anna-Célia Kendall. Le cinéaste haïtien Raoul Peck lui confie la composition de la musique pour son film "l'Homme sur les Quais", qu'il enregistre en novembre 1992. En mai 1996, il est président du jury du 3e Concours inter-caraïbe de guitare classique à Gosier (Guadeloupe). Juin 1998, il donne une série de concerts au Japon . 2000-2001, il dirige des stages à l’école de musique de Cayenne en Guyanne française. 2003, il joue des récitals à Miami et aux Bahamas. Forme le duo BWA avec la flûtiste Patricia Nagle pour une série de concerts à Paris. 2004, il compose pour le film Biguine. Actuellement, il travaille sur un concerto pour guitare et orchestre. Amos COULANGES se produit en tant que concertiste dans les salles parisiennes (Maison de l'Amérique Latine, Salle Brasilia, Le Latina, Amphithéâtre Richelieu à la Sorbonne) et dans le monde entier: Canada, Haïti, Turquie, New-York, Bruxelles, Jamaïque, Cuba, Tunisie. Dans une dynamique constante de création et de travail, Amos Coulanges s'autorise avec rigueur à rencontrer les musiques populaires et les musiques classiques les plus complexes. Il sait donner à la guitare les rondeurs sonores et les échos du tambour réussissant avec bonheur la synthèse de la musique populaire et de la musique savante.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".