Des étoiles haïtiennes à la Maison Blanche !

PUBLIÉ 2016-06-24
Le mercredi 22 juin 2016, dans le cadre de la célébration du National Caribbean-American Heritage Month, s’est tenue à la Maison Blanche une réception après une série de tables rondes mettant en vedette des personnalités de la communauté caribéenne aux Etats-Unis. Haïti a été dignement représenté.


Depuis 2006, le mois de juin est retenu aux Etats-Unis pour célébrer l’importance de l’héritage et des contributions légués par les peuples des Caraïbes et leurs descendants dans l'histoire et la culture des États-Unis. Ainsi tout au long du mois, une panoplie d’activités est organisée. Ce mercredi, après une des tables de rondes autour de l’influence de la population des Caraïbes américaines sur le paysage culturel des États-Unis dans le commerce, les affaires, l'énergie, la musique ; des stratégies pour mettre beaucoup plus en évidence l’apport de cette communauté aux USA, une réception s’est tenue. Plusieurs jeunes leaders et personnalités haïtiennes ont été invités à cet évènement majeur. On souligne par exemple la présence de Nancy Douyon de Google et l’activiste communautaire Francesca Menes. Emeline Michel, qui fit aussi partie d’un panel de discussion à l’instar de Etienne Charles, Ryan Lesly, Machel Montana, a fait ressortir l’importance et la nécessité d’avoir de meilleurs moyens pour véhiculer la musique caribéenne, d’encourager et de faciliter les échanges entre les artistes de la Caraïbe et ceux des Etats-Unis pour permettre à plus de gens de découvrir cette musique qui a toujours été là et sur laquelle on danse. En dépit des problèmes de son de dernière minute, la chanteuse a pu interpréter deux morceaux sans micro, composant fort heureusement avec une salle qui avait une bonne acoustique. « Les gens ont apprécié. J’aborde toujours ces invitations avec la conviction que je ne suis pas seule, que je suis là avec mon pays, mes racines, et toutes ces années pendant lesquelles j’ai travaillé dur pour créer une plateforme et faire en sorte que notre musique, notre culture soit réellement reconnue. Alors en ces occasions, j’essaie toujours de trouver la façon qui serait plus adaptée pour vendre une meilleure image d’Haïti, une image différente de celle à laquelle ceux qui ne connaissent pas le pays sont habitués à travers les médias », confie Emeline qui se dit enchantée d’avoir participé à la soirée. « Elle est belle, la musique de ton pays », lui a d’ailleurs confié un des invités. Pour le guitariste Dener Céide, qui était aussi de la partie, ce fut un grand moment. Il a accompagné notre diva nationale et a aussi interprété pour le public un pot-pourri de chansons traditionnelles haïtiennes qui fut bien apprécié « Ce fut pour moi une occasion de mettre en valeur notre culture, notre musique et de permettre au public de faire connaissance avec nous sous un autre aspect. On a chanté en créole à la Maison Banche ! », raconte Dener qui tient au passage à remercier l’ambassade d’Haïti à Washington, particulièrement l’ambassadeur Altidor qui les a invités et a fait en sorte qu’Haïti soit bien représenté à cet événement. A noter que pour l'occasion, outre les artistes, l'ambassade avait aussi invité le chef Stephan Berrouet-Durand qui a préparé des spécialités haïtiennes telles que soup joumou, chiktay, croquettes de lam veritab, maïs à la bonne femme" et ti punch. Un régal pour les invités.



Réagir à cet article